En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
10% des allocataires arrivent à Pôle emploi après une rupture conventionnelle.
 

Les négociations sur l'assurance-chômages s'enlisent. La séance prévue ce jeudi 13 mars a ainsi été reportée. Parmi les points de friction entre patronat et syndicats: les ruptures conventionnelles, qui coûtent cher à l'Unedic.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • provencal le gaulois
    provencal le gaulois     

    6 ans après vous découvrez seulement que ces ruptures conventionnelles ne sont qu'une magouille pour protéger les patrons aux frais du contribuable ??

Votre réponse
Postez un commentaire