En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le Parlement a voté une réforme du statut des auto-entrepreneurs.
 

Le Parlement a définitivement adopté, ce jeudi 5 juin, la réforme du statut des auto-entrepreneurs. Le projet de loi crée un régime unique de l'entreprise individuelle.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • courteheuze
    courteheuze     

    bonsoir,

    Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué !

    Le système tout simple existe au Québec, le travailleur indépendant, vos vous inscrivez au registre et c'est fini pour les formalités administratives, peu importe votre activité, vous êtes peintre vous avez un client qui veut remettre à neuf sa façade, vous fixez le prix, avec fourniture de la peinture ou sans, vous faites votre facture..tous les 3 mois déclaration au fisc, paiement des taxes (genre tva) en fin d'année déclaration des revenu, comptabilité rentrées moins sorties d'argent égal revenus. vous payez vos impôts sur les revenus.sans client personnel, une entreprise du coin a besoind'un renfort vous travaillez pour elle en fixant le cout horaire (tout compris) et vous faites une facture en fin de travaux ou chaque semaine...(taux horaire convenu * nb d'heures =THT + taxes...vous pouvez aussi convnir d'un forfait.
    Il n'y a aucune règle pour le chiffre d'affaire !
    Croyez moi çà fonctionne bien.
    Evidemment le paiement des cotisations sociales sont bien plus simples ici.
    mais existent avec un calcul ultra simple.

  • Nelson
    Nelson     

    Quand une loi est bonne il faut bien sûr que la gauche la casse. Pourquoi avoir touché à ce statut qui avait permis à beaucoup d'entre nous de se lancer ?

  • JOSENTET
    JOSENTET     

    Dans le texte de l'article il est écrit "Les cotisations sociales seront calculées sur le chiffre d'affaires et non plus sur le revenu professionnel, ce dont bénéficiaient déjà les auto-entrepreneurs". Pourquoi parler de "bénéfice" pour une telle mesure! C'est anti-économique, anti-développement et anti-emploi! Faire du CA ne veut pas dire gagner de l'argent et à CA égaux les revenus peuvent être très différents entre artisanat et commerce. Il y aurait d'un coté les salariés et les "rentiers" qui auraient des charges sociales sur leurs revenus et d'autres sur leur activité globale...c'est un non-sens absolu!

Votre réponse
Postez un commentaire