En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Un plan social est désormais inévitable au sein de l'entreprise.
 

Le tribunal de commerce de Paris a confirmé, ce vencredi 27 juin, leplacement en redressement judiciaire du fabricant de chariots de supermarchés.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • homme123
    homme123     

    Et une de plus...

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    C'est pas parce qu'on vent beaucoup de produits que l'opération est nécessairement rentable. Si la main d'oeuvre est trop chère, pas assez souple, que les charges sont trop élevées ainsi que les impôts, l'équilibre économique ne tient plus. A force de vouloir prélever de l'argent à tout prix ...

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    La banque publique d'investissement a donné en pure perte 2.5 millions d'euros (du contribuable) à une entreprise dont la faillite était inévitable ? Et dire qu'on a osé critiquer cette merveilleuse institution ...

  • elminster
    elminster     

    Ils viennent d'où tout les "caddies" des grandes surface de France, parce que la grande distribution, c'est plutôt la forme par rapport au reste de l'économie, rien que chez moi ils s'agrandissent à tout va...

Votre réponse
Postez un commentaire