En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Jean-Christophe Cambadélis, le Premier secréatire du PS, était l'invité de BFM Business.
 

Le Premier secrétaire du Parti socialiste était l'invité de BFM Business, ce lundi 16 juin. Il s'est notamment interrogé sur la pertinence de la grève à la SNCF, et sur les préconisations de la Cour des comptes.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • Kerhouidret
    Kerhouidret     

    Cambadelis ne voit pas non plus les les lignes non rentables qui disparaissent et qui obligent les usagers à prendre le taxi. Quelle honte de trahir avec autant mépris les pauvres gens !

  • Leo Dupont
    Leo Dupont     

    CAMBADELIS ne voit pas grand chose, à part les pots de confiture -

  • gigim
    gigim     

    Si la droite était au pouvoir , il trouverait bien une revendication et même il l'approuverait!!
    C'est plus facile l'opposition

  • lagauche
    lagauche     

    ha tu ne sais pas ce que l'on veut, t’inquiète pas, on va te le faire sentir.

  • Meloco
    Meloco     

    Le comble du politique !!!!!!! ....Cambadélis: "je ne vois pas la revendication" des grévistes SNCF --------ne pas voire , ne pas comprendre , et pas de réaction une semaine plus tard ......elle est bonne ,Bravo le PS .

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Et concernant le fond des choses, c'est bien de le faire remarquer. On ne sait pas ce que veulent les syndicalistes. Mais il y a juste un détail : on ne sait pas ce que veulent les socialistes non plus.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    C'est vrai que la photographie de notre triple A n'est plus qu'un souvenir face à la dynamique socialiste.

Votre réponse
Postez un commentaire