En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le port de charges lourdes, le travail de nuit, l'exposition à la poussière, aux odeurs et au bruit sont des facteurs de pénibilité.
 

Michel de Virville, le médiateur nommé par le gouvernement, rencontre ce 22 avril les branches professionnelles et le patronat avant de rendre son rapport sur l'application du compte-pénibilité.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • 123456
    123456     

    Pénibilité !! mot à la mode. On ne va pas au travail pour se reposer donc TOUT TRAVAIL est pénible. même l'employé derrière un guichet, la caissière des hypers marchés, la nounou. C'est sûr sont plus pénibles certaines tâches : maçon, éboueurs, tous les travaux extérieurs, etc ... mais de là à élargir sans arrêt la liste on finira pas ne plus travailler.

  • Celimene
    Celimene     

    lorsque je vois la photo (ce n'est pas à Paris) car je vous assure que la pénibilité la voierie ... connaissent pas ! ils ne sont pas épuisés à la fin de la journée (j'ai même pris une photo) ! sur le banc en train de se désaltérer ... elle est pas belle la vie ! encore une usine a gaz pour lequel il faut un médiateur ... on hallucine

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Ce sont les syndicalistes qui vont décider quel emploi est pénible. Emploi numéro 1 : cadre syndical. Emploi numéro 2 : représentant syndical. Emploi numéro 3 : employé syndiqué. Et puis aussi quelques emplois un peu symbolique, histoire de faire croire que l'intérêt général est pris en compte. Une nouvelle usine à gaz inégalitaire et créant des avantages syndicaux en perspective ...

  • lagauche
    lagauche     

    encore une fois la CFDT va allez dans le même sens du patronat .

Votre réponse
Postez un commentaire