En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le leader de la CGT, Thierry Lepaon, à gauche, et son homologue de la CFDT, Laurent Berger, à droite, en novembre dernier
 

Quatre organisations syndicales, la CGT, la CFDT, FSU et l'Unsa sont parvenues à un accord pour des revendications communes sur l'emploi et le pouvoir d'achat, à l'issue d'une réunion, lundi 6 janvier. Un texte listant leurs exigences sera mis au point en fin de semaine.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Ansaldo
    Ansaldo     

    L'emploi et le pouvoir d'achat des Français selon les syndicats communistes et socialistes c'est surtout ne pas produire mais surtout spolier et redistribuer en commençant pas les étrangers. Laissez moi rire !

  • viklou
    viklou     

    Les syndicats ne sont efficaces QUE POUR LE PUBLIC , le privé ils s'en moquent. Trop payés ce secteur public, Trop de fonctionnaires mais personne n'en parle .Tous leurs avantages personne n'en parle! Quand on entend que le gouvernement "envisage, pense, réfléchit " à des réformes, mais pour 2017, 2020 ; c'est n'importe quoi, Le problème des Français C EST MAINTENANT , il y a urgence . 2014 sera aussi catastrophique que 2013 , Le bla bla bla de tous ces membres du gouvernement plus personne n'y croit, Ils sont MENTEURS, HYPOCRITES . Faire des économies mais il ne faut pas toucher à leurs avantages pour exemple le cumul des mandats Journée de carence , retraite après 15 ans calculée sur 6 mois . et bien d'autres choses Réduire le nombre de fonctionnaires, mais le gouvernement augmente leur nombre. Mais là ces Chers dirigeants ne font pas comme dans les autres Pays. AUCUN COURAGE de REFORME , SAUF POUR LE PRIVE . HONTEUX

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Ben disons que ça fait quelques années, pour ne pas dire quelques décennies que sauf exception et malgré leur absence totale de représentativité ils mènent la danse au niveau social. Quand on voit ce que ça donne on aurait envie de leur demander d'arrêter (ou de les jeter dans un cachot).

  • danid
    danid     

    En quelque sorte, quatre syndicats d’extrême gauche : la CGT, la CFDT, FSU et l'Unsa veulent foutre le bordel en FRANCE. Ils ne pensent vraiment pas plus loin que le bout de leur nez. leur réaction est-elle que toute les entreprises délocalisent. Le jour ou ces syndicats ne toucheront plus de royalties la France remontera peut être la pente.

Votre réponse
Postez un commentaire