En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Philippe Martinez (à gauche) est pressenti pour succéder à Thierry Lepaon.
 

Le nouveau bureau confédéral, approuvé jeudi par la commission exécutive de la centrale, laisse une place significative aux partisans d’une ligne radicale. Philippe Martinez, lui, semble en pole position pour succéder à Thierry Lepaon.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • 109600
    109600     

    Super la photo, ça donne envie de se syndiquer.

  • 109600
    109600     

    Des syndicats qui ne sont que des filiales des partis de gauche. Nous sommes à Cuba? non en France. Pour preuve: Combien de grandes grèves, de grandes manifestations depuis l'accession au pouvoir du président PS? Et pourtant jamais le pouvoir d'achat des "Sans dent" n'a été aussi faible sans parler des 5 millions de chômeurs.

  • R1
    R1     

    Triste et affligeant , la CGT est toujours noyautée par le PCF ..

Votre réponse
Postez un commentaire