En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Chômage: à bas les idées reçues sur les seniors !

Les seniors, catégorie d'âge très touchée par le chômage, sont trop humbles, mais pas du tout hermétiques au changement
Les seniors, catégorie d'âge très touchée par le chômage, sont trop humbles, mais pas du tout hermétiques au changement - © DR

Selon une étude parue ce mardi 26 février, les seniors sont mobiles, prêts à baisser leur salaires et changer de fonction. Et ils s’adaptent bien dans des équipes plus jeunes.

Sur le même sujet :

Votre opinion

Postez un commentaire

  •  
  •  
6 opinions
  • Carambar,

    en Angleterre un retraité de 100 ans travaille ! l'entreprise qui l'emploie n'a pas honte d'employer cet homme ... y a plus de honte à travailler du moment que l'on veut travailler (pour vivre

  • HeyBaal,

    Le système managérial en France est une impasse. Entre autre parce qu'on a semé le chemin de tellement d'embuches qu'il est de plus en plus peuplé de requins et autres profiteurs et qu'on a d'autant plus de mal à le réformer ou au moins de le mettre entre les mains de gens normaux. Mais quoi qu'il en soit vous avez simplement fait ce que dans un système favorisant entrepreneuriat, tout le monde devrait faire. Et vous avez eu raison. Dommage que nos règles soient si dissuasives. Et non ce n'est pas du sadisme, simplement de l'adaptation. C'est naturel. Notre économie en a besoin. Nos gouvernants doivent donner les moyens à notre économie d'être plus naturelle.

  • HeyBaal,

    Ca alors. BFM étudie une obscure étude basée sur des faits scientifiques indiscutables (des déclarations ...) qui vont dans le sens d'une des propositions du candidat Hollande.

  • maylissa,

    Il faudrait qu'on voit plus d'exemple comme le votre. Encourager les gens qui ont du mal à trouver un emploi est à mon sens une priorité.

  • maylissa,

    Il faudrait qu'on voit plus d'exemple comme le votre. Encourager les gens qui ont du mal à trouver un emploi est à mon sens une priorité.

  • Max Tusalem,

    Paroles, paroles :on n'embauche pas un quinqua et encore moins une personne homme ou femme de 60 ans. La discrimination est absurde et improductive, parfois, elle se retourne contre ceux qui la pratiquent.
    Après plusieurs années de recherches vaines, j'ai créé mon mon propre job dans mon domaine d'expertise. Je suis indépendant et je travaille à la commission. J'ai du métier et de savoir faire. Ça a été dur, mais c'est fait, j'en suis sorti.
    Il me reste peu de temps pour faire fortune avant ma retraite définitive , à 67 ans, alors tant pis pour ceux qui n'ont pas voulu de moi comme salarié, maintenant je leur prend un max comme concurrent.
    Et vous n'imaginez pas le plaisir que cela me fait de virer un ex-futur employeur d'une affaire qui sera juteuse.

    Sadique ? Et le péteux prétentieux de 30 ans qui vous regarde de haut en parlant d'adaptabilité et d'équipe "jeune" à intégrer , il n'est pas sadique ?
    Avec 3 ados qui vont faire leurs études, de retrouver en fin de droits à 54 ans ça vous condamne à mort.
    "Tout ce qui ne vous tue pas vous rend plus fort" Nietzsche avait raison

Votre réponse
Postez un commentaire

  •  
  •