En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Il faut agir en douceur, mais avec fermeté, en mettant en place une stratégie pour que  le tire-au-flanc mérite enfin son salaire.
 

Ponctuel, aimable et sociable, ce collaborateur possède cependant un gros défaut: il ne fait rien, ou pas grand-chose, et multiplie les excuses quand vous le questionnez sur les tâches qu'il est censé accomplir. Il est temps de le remettre -habilement- dans le droit chemin.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • babou
    babou     

    VIREZ LE ........................................................................

  • Pasdupe
    Pasdupe     

    J'en ai connu un qui passait ses journées à dormir au bureau et pourtant il a été nommé cadre. Les employeurs ne sont pas dupes et pourtant ils ne prennent aucune disposition. C'est voulu...Quand on fait confiance aux gens et que l'on est positif avec eux ils produisent beaucoup plus et beaucoup plus vite... Mais non la majorité des employeurs pressurent et fatiguent leur personnel sans aucun égard pour leurs collaborateurs.....

  • natdan
    natdan     

    Et pourquoi seulement sur les postes de bureaux ?? vous devriez préciser que c' est le cas dans de nombreux secteurs professionnels lorsqu' il s' agit d' un travail d' équipe ( il y a toujours un ou une qui se repose sur les autres ) .... et c' est épuisant lorsque l' on a des responsabilités et tâches dans un temps déterminé ..par ailleurs vu l' épuisement ou la démotivation, nombres de salariés ne veulent pas exposer la situation a la hiérarchie ( la peur que le salarié concerné soit sanctionné ou devienne vindicatif, ou encore la crainte que la hiérarchie n' est pas cernée véritablement la problématique sous différents angles , rendraient les conditions de travail encore plus difficiles )

  • Lidia Pommes
    Lidia Pommes     

    L'apport du manager est capital dans la résolution de cette situation. Il est intéressant que vous citiez l'ouvrage de Patrick Amar (éd Dunod) "Psychologie du manager" car je l'ai lu il y a quelques mois et il m'a été d'une aide très précieuse et pratique pour résoudre ce genre de situation au bureau. Je le recommande vivement.

  • Pseudome
    Pseudome     

    Il peut arriver que la personne ne soit pas motivée par les missions qu'elle a reçues. Il faut alors qu'elle trouve des missions qu'elle aime, et là, elle ne sera pas fainéante.

Votre réponse
Postez un commentaire