En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Les fraudes ont coûté 58 millions d'euros à Pôle Emploi en 2013
 

Le ministre du Travail François Rebsamen a appelé, ce mardi 2 septembre, Pôle Emploi à intensifier les contrôles sur la motivation des chômeurs à retrouver un travail. Ce qui passe aussi par la lutte contre la fraude, qui avait coûté 58,7 millions d'euros en 2013.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Facebook-834983493192557
    Facebook-834983493192557     

    C'est trés bien et il faut faire la même chose à la cpam et la caf ; y en a marre de tous ceux qui abusent

  • Facebook-507513192712674
    Facebook-507513192712674     

    Objet : La chasse aux fraudeurs
    LRAR : 1A 096 333 01614
    M. le Ministre du Travail,
    Mon parcours professionnel est atypique, après mon licenciement, je suis parti dans l’optique de créer mon entreprise « Coach Tao », j’ai voulu être Auto – Entrepreneur.
    Ce n’a pas été facile, vous pouvez me croire, j’ai rencontré plusieurs difficulté et pas des moindres dont la première fût : Le manque de formation procurer par le Pôle Emploi – (Je me souviens l’intervention de François HOLLANDE sur BFM TV et cette femme qui l’a interpellé sur ce que lui aurait dit sur le manque de FORMATION fournit par le Pôle Emploi. Je me souviens surtout de ce qu’elle a pu obtenir par magie, par la suite)…
    Une formation pour m’expliquer les rouages et les difficultés qu’on peut rencontrer en tant que Auto entrepreneur. Une formation pour expliquer mes droits et mes devoirs, rien : Je fus seul.
    Hormis les difficultés de langage mais ce n’est pas le sujet de mon courrier, j’ai dû les contacter et ils m’ont informé que je n’allai plus obtenir de droits ASS et qu’il fallait impérativement faire mon dossier auprès du RSA. Ce que je fis avec une conseillère d’une association.
    J’ai obtenu une réponse positif de la Caf mais entre-temps, le pôle emploi décide étrangement de me continuer renouvelé l’ASS – J’ai dû après réception des versements (RSA et ASS) informé la CAF (Que je rembourse) de l’erreur afin d’éviter d’être dans l’illégalité. Mais, cette erreur n’est pas due à une maladresse mais malheureusement à une incompétence ou un manque cruel de véritable suivi.
    La Fraude aurait pu être le moyen pour moi d’avoir plus de revenu. Cette fraude dont vous faîtes la chasse est légitime mais je pense que vous ne posez pas les bonnes questions ?





    Le pôle emploi ne motive pas les personnes comme moi qui souhaite réussir – Voyez-vous, je souhaite continuer mon projet Professionnel mais je souhaite n’ayant pas assez de revenu avoir un travail à mi-temps, j’ai appelé pour avoir un financement pour faire BAPAAT (pour répondre à la demande des recherches animateurs rythme scolaire) « Pas de crédit, pas le droit » !! – De l’aide (accompagnement) pour financer mon permis de conduire afin de développer mon activité – « On le fait plus » -Je veux bien croire que ceci ne me concerne personnellement mais si vous souhaitez baisser le chômage, il faudrait plutôt croire en ceux qui souhaite avancer et plus nous SOUTENIR, qu’en pensez-vous ? –
    J’aimerai avoir la chance de vous rencontrer, si c’est possible afin de vous exposer les idées que je possède pour accompagner les demandeurs d’Emploi. Je ne rêve pas, je pense que je peux me contenter d’un simple courrier.
    M. le Ministre, j’espère obtenir de vous une compréhension et une avancée pour ce magnifique Pays.
    Dans l’espoir de vous lire, je vous prie de bien vouloir croire à mes sincères salutations distinguées

  • chipu
    chipu     

    Plutôt que de faire du protectionnisme et éviter la délocalisation pour diminuer le chômage en créant de l'emploi, ce gouvernement préfère la solution de facilité : radier les chômeurs pour inverser la courbe du chômage...

Votre réponse
Postez un commentaire