En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Michel Sapin reconnaît des difficultés pour signer des contrats de génération dans des entreprises de plus de 50 salariés.
 

Le ministre du Travail se rendait, ce vendredi 10 décembre, dans des entreprises du Val d'Oise pour évoquer les contrats de génération. 20.000 ont été signés, quand le gouvernement en attendait 75.000.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • kent
    kent     

    Rassurez vous cela ne pas durée autant que le pont neuf :

  • kent
    kent     

    Si c'est raconter des idioties, Monsieur le Ministre des Finances aux caisses vides ferait mieux de la mettre en sourdine et se faire oublier.

  • benji41
    benji41     

    Martine l'avait dit pdt les primaires : on a déjà essayé Francois, ca ne marche pas Francois !

  • liberal374
    liberal374     

    qu il demande à hollande, lui les problemes de génération ca ne l effraie pas du tout

  • arthurH
    arthurH     

    décidément ce gouvernement sait manier la carotte et le bâton à la perfection

  • toto25
    toto25     

    Incroyable,un de nos ministres reconnaît une difficulté.Diable,il est tombé sur la tête celui-ci..

  • elminster
    elminster     

    Tête de nœud, comment créer de l'emploi quand son C.A se casse la gueule et que les charges augmentent, faut d'abord s'attaquer à la croissance, l'emploi viendra de lui même si la conso augmente.

Votre réponse
Postez un commentaire