En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le président de l'UMP demande au monde syndical de se remettre en question
 

Le président de l'UMP a estimé, ce dimanche 4 mai, que le monde syndical français devait se transformer complètement. Il a aussi plaidé pour des négociations dans l'entreprise plutôt que dans les branches.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

10 opinions
  • diabolo12
    diabolo12     

    Les syndicats sont comme les verts:ils devrait êtres apolitique pour défendre les intérêts des Français qui partagent ces problématiques, mais c'est loin d'être le cas et ils agissent trop souvent par ambition personnelle d'où leurs manque de crédibilité.

  • seraphin dupond
    seraphin dupond     

    Les syndicats français sont les fonctionnaires "danseuses" du privé imposés par les diktats iédologiques des fonctionnaires du public. Aucune pensée économique. Ils ne pensent qu'a préserver leur propre fromage et négocier des indemnités de plans de licenciement de salariés qui leur échappent totalement. Aucune contribution au développement du fret maritime en France, à l'amélioration de la gestion de l'assurance maladie, au développement des nouvelles technologies ou à l'allègement des charges des TPE ! Les syndicats français sont les fossoyeurs de notre économie.
    Quand à Monsieur Copé, quel talent dans sa capacité à les remettre sur de bonnes rails lorsqu'il était aux responsabilités ! Quel courage dans la diffusion interdite du rapport sur le financement occulte des syndicats ! Quelle créativité dans la proposition d'une nouvelle charte de renouvellement des corps représentatifs des salariés, fonctionnaires ou petits patrons français ! Ah oui Monsieur Coppé fait drolement bien avancer le schmilblick par la pertinence de ses suggestions, sa vision futuriste, sa maitrise des méthodes à mettre en oeuvre et son sens de la communication à la fois chaleureux, empathique et joyeux ! xtptdr

  • EXile fiscal
    EXile fiscal     

    ces syndicats francais sont totalement has been, leur pensee est totalement desuette, arrieree , prehistoriques.
    A reformater de toute urgence

  • canardeur
    canardeur     

    cope si il existait pas,faudrait l inventer,toujours a critique,a l affut de la plus petite annonce,lui du temps de Sarkozy ont fait pire,a part endetter la France,et faire les cadeaux a leurs amis,il devrait prendre la retraite,car il y as que lui qui peut croire aux conneries qu il raconte,si il racontait ses bobards a un cheval de bois,il lui mettrait un coup de sabot

  • Bernard Cuny
    Bernard Cuny     

    Pour les côtés pile et face (genre Copé/Flamby) de nos politiciens d'état désormais sans pouvoir réel mais désireux d'alterner à la mangeoire fiscale, au sein du désormais "grand marché" nord-atlantique capitaliste centralisé sous l'égide des Banquiers usuriers internationaux et du FMI, incluant USA, Canada, voire Mexique et le néant politique "UE", les "bons" syndicats, entendre par là les syndicats de salariés, sont des syndicats soumis au Système...

  • tmjrc2011
    tmjrc2011     

    Les syndicats vivent sur le dos des salariés, car au bout c'est soit au sauve la moitié ou obn sèquestre la direction. Nos syndicats sont d'une èpoque encore plus reculée que leurs origines. Le Far West. Sans devoir remettre les avancées sociales d'une èpoque qui laissait la France compètitive et la dèvaluation ètait la soupape pour reprendre une part de leur nègotiation. M Copé que je n'apprècie pas sur l'Ethique, le sans vertue, a raison de vouloir un syndicalisme utile.Car les Allemands qui obtiennent les augmentations le font sur de l'intelligence et non sur la menace. Les Japonais aussi. Meme les amèricains alors que Reagan les fesait massacrer avec des balles de baseball, ( la MAFIA de Wall Street) sont pour les syndicats maintenant. La France vit des heures terribles car les syndicats sont manipulés par les riches. C'est une comèdie qui force les salariés à voter FN...

  • djodj
    djodj     

    Etonnant qu'il n'ait pas demandé la démission des syndicats,il est spécialiste du fait.
    Pauvre Copé,il me fait pitié.

  • HERRIN
    HERRIN     

    Il est clair qu'en matière de négociation de contrat ce monsieur fait autorité

  • JOSENTET
    JOSENTET     

    D'accord avec PACOP et en plus il confond représentativité et adhérents. Qu'il donne donc le nombre d'adhérents de son Univers Malsain Populiste avant de vouloir que les syndicats n'en soient plus; car c'est cela revenir aux seules sections d'entreprises ou chacun défend ses petits intérêts corporatistes. Quand les salariés auront besoin de crédibilité politique cela m'étonnerai qu'ils s'adressent à lui même s'ils n'ont pas beaucoup de perspectives ces temps-ci!

  • PACOP
    PACOP     

    Pourrait-il s'occuper de sa probité , de la publication publique des comptes de l'UMP et du
    bilan des années Sarkozy ?

Votre réponse
Postez un commentaire