En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Trois secteurs connaissent des baisses de défaillances, selon la Banque de France.
 

Le nombre de défaillances d'entreprises s'est élevé à 62.000 d'octobre 2012 à octobre 2013, selon les données publiées par la Banque de France, ce lundi 13 janvier. Un chiffre qui, pour l'essentiel, s'explique par les microentreprises.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • Ansaldo
    Ansaldo     

    Pour qu'une entreprise soit rentable il faut qu'elle ait plus de CA que d'impôts. Lorsqu'il y a plus d'impôts que de clients.... Pas besoin de faire un dessein.

  • moi81
    moi81     

    il matraque en permanence les entreprises, bon d'unautre coté faut bien qu il entretienne ses maitresses!!!! Casse toi hollande

  • pseudoma
    pseudoma     

    donc, très délicat de lancer une entreprise !

  • isabellaba
    isabellaba     

    Normal avec hollande qui matraque la classe moyenne et nous étrangle un peu plus chaque jour , on s'étonne que nombre d'entreprises tombent en faillite, entre lui et sa clique de guignols les français en ont ras le bol de le voir a la télé pour nous raconter le même discours mais il trouvera encore des personnes pour soutenir ce tartuffe incapable , il faut espérer qu'ils vont être sanctionner en mars

  • felicie
    felicie     

    Effectivement, démonstration tronquée sans référence aux éléments antérieurs. C'est si effrayant que ça, qu'on ne publie pas tout avant la conférence de presse de super normal ?

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Ouais c'est pas grave, c'est que des pauvres qui font faillite. Puisqu'on "nuance" les chiffres, allons jusqu'au bout : c'est quoi l'évolution depuis mi 2012 ?

Votre réponse
Postez un commentaire