En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La durée minimale des temps partiels va passer à 24 heures par semaine

Mis à jour le
Le passage de la durée minimale des temps partiels à 24 heures a été négociée entre les partenaires sociaux en 2013.
 

Issue de la loi de sécurisation de l'emploi, cette mesure va s'appliquer à partir de ce mardi 1er juillet. Selon le patronat, cela pourrait décourager les embauches.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • gigim
    gigim     

    Il y a une chose que je ne comprends pas.... Un salarié qui travaille a temps complet peut demander a passer en temps partiel!!Un employé qui est embauché avec un contrat de moins de 35 h est un contrat a temps non complet!!
    Le problème est que ce ne sont pas les mêmes statuts surtout en matière d'heures complémentaires
    Alors de quoi parle-t-on dans cet article ?

  • Michel Zim
    Michel Zim     

    Merveilleux, il ne reste qu'à légiférer et à imposer la semaine de travail à 24 heures maximum pour tous les salariés.

  • Georges Parolier
    Georges Parolier     

    Plaidoyer pour la liberté d'entreprendre et pour la liberté des entreprises :///
    et ce dans le but de créer des emplois: ///
    Ce qui a vraiment changé (depuis les années 60) :
    c'est surtout et avant tout le manque très concret de liberté d'entreprendre :
    et ce pour les industriels, les commerçants et les professions libérales
    (d'une manière générale pour l'ensemble de tous les employeurs).
    Le blocage idéologique des fonctionnaires politiques de tous poils (gouvernements et surtout syndicalistes)
    (sans oublier aussi la complicité fumeuse de la plupart des médias à la mode ) :
    ont tout à fait miné la volonté et le courage des entrepreneurs.
    Tous le reste n'est que paroles superficielles et illusions trompeuses de ceux qui ne peuvent pas comprendre
    ce qu'est vraiment le monde des entreprises.
    Le désir réel et profond ainsi que le souhait actuel d'un Chef d'Entreprise
    (que j'ai été pendant plus de quarante années)
    ce serait vraiment de revenir comme dans les années 196O.
    En ces années là (années de liberté) , le salarié : en toute, pleine et consciente liberté,
    pouvait entrer et sortir d'une quelconque entreprise :
    tout à fait librement et ce selon le bon vouloir du salarié
    et selon les besoins professionnels de son employeur.
    Ces mouvements continuels et ces mouvements permanents avaient et trouvaient , en eux-mêmes,
    la force et la réelle capacité de vraiment créer des emplois.
    Dans l'attente d'une réponse d'un membre du gouvernement :
    responsable de l'emploi plutôt que de la gestion permanente et bureaucratique du chômage organisé...!!!

    Par ailleurs, je suis vraiment trés fortement étonné et surpris par le "Jememêledetout"
    de la part du dit gouvernement français.
    En effet : ce n'est vraiment pas à des ministres ou à des députés ou autres politiques
    à se mêler de la marche et de la conduite d'une quelconque entreprise.
    Mais qui aura donc enfin le réel courage et la vrai force pour dire haut et clairement à ce gouvernement :
    qu'il s'occupe d'abord et avant toutes choses de ses propres affaires
    et qu'il ne mette surtout pas le nez dans des affaires qui sont uniquement du ressort des chefs d'entreprises.

  • CitronPresse
    CitronPresse     

    Les chiffres du chômage vont être encore plus explosifs !

  • Homme de Boutx
    Homme de Boutx     

    ça parait aussi stupide que la CFE minimum pour celui qui ne gagne rien ou presque !

Votre réponse
Postez un commentaire