En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le redressement judiciaire de Take Eat Easy a laissé sur le carreau entre 2.000 et 3.000 coursiers sans ressources et avec peu de possibilité de recours juridiques.
 

Le redressement judiciaire de Take Eat Easy a laissé sur le carreau ses coursiers entrepreneurs, sans garantie d'être payés. Mais la loi Travail vient de créer de nouveaux droits pour les indépendants travaillant pour les plates-formes de l'économie collaborative.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire