En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le patron de la CFDT fait monter les enchères tout comme le patronat
 

Alors que les deux dernières séances de négociations sur la réforme du marché du travail débuteront jeudi 10 janvier entre partenaires sociaux, le gouvernement a annoncé le vote d'une loi en février en cas d'absence d'accord.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • tattoo
    tattoo     

    De toute façon,le mur est la,les politiques nous ont enmenne dans une fase de non retour.Continuer a faire confiance dans les gouvernements et bientot vous aurez du mal a vous ,a vous soigner exct....

  • pat352
    pat352     

    Pour quel raison les gouvernement et leurs coquins qui ont sinistré l’emploi depuis 40 ans avec leurs régulation, fiscalité et instabilité ubuesque changeraient ? Aucune, donc c'est le mur, impitoyablement quand l'argent-des-autres manquera.

  • Max 85
    Max 85     

    Des palabres pour rien ,les syndicats ne lâcheront rien car leur électorat c'est le public et il n'est pas question pour des gens qui ont la sécurité d'emploi de faire des efforts,donc cela bloquera et comme d'habitude ils diront que c'est la faute au Medef

  • biendici
    biendici     

    Je n'y crois pas! On parle de l'emploi? On s'occupe d'affaires sérieuses au gouvernement et au niveau syndical?

Votre réponse
Postez un commentaire