En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Pôle emploi
 

Une étude Pôle emploi montre que sur les 3,2 millions offres déposées, 300.000 sont restées non pourvues en 2016. Parmi elles, 150.000 recrutements ont été "abandonnés faute de candidat adéquat". "Par extrapolation", Pôle emploi estime que "entre 200.000 et 330.000" projets de recrutement ont été abandonnés "faute de candidats" en France en 2017.
 

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Delisa
    Delisa     

    Souvent les employeurs manque d'audace et/ou d'imaginaion. Ils veulent le candidat parfait, diplômé et payé au rabais. Ils ne proposent pas de former les candidats au poste à pourvoir car ils veulent des personnes performantes tout de suite.

  • Lorent_O
    Lorent_O     

    Le titre serait moins percutant et l'extrapolation serait plus crédible si l'on connaissait le nombre d'offres déposées en 2017.
    S'il est semblable à celui de 2016, c'est vraiment inquiétant, s'il a augmenté dans les mêmes proportions que le nombre, extrapolé, de recrutements abandonnés "faute de candidats", le pourcentage de ces recrutements resterait stable à environ 5 % du total des offres. Ce n’est pas négligeable mais ce n’est pas le scandale annoncé.
    Il faut noter par ailleurs que "… la plupart (87%) des offres restées non pourvues ont pourtant "suscité des candidatures"… ". Ce qui tendrait à prouver que "la plupart" des chômeurs recherche un emploi contrairement à un mythe largement répandu.

Votre réponse
Postez un commentaire