En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Les cadres sont prêts à déserter leur bureau parisien majoritairement car il sont lassés du temps perdu dans les transports.
 

Une meilleure rémunération, un poste plus intéressant, une vie culturelle riche… Les attraits de la capitale ne suffisent plus à convaincre les cadres de rester. Et s'ils sont si nombreux à souhaiter s'installer en province, c'est d'abord pour en finir avec la galère des transports.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • castor6463
    castor6463     

    Faites comme les autres pays d'Europe..Un changement de culture pour permettre le télétravail. De plus en plus, on n'a plus besoin que les cadres soient sur leur lieu de travail tous les jours. Si un cadre pouvait bosser chez lui un jour ou deux par semaine, la galere des transports serait réduite. En plus, si votre employeur vous paye votre wifi, vous ne paierez peut-etre pas la redevance télé que le gouvernement veut mettre en place! Je suis en télétravail et Ségolene ne me donne meme pas un bonus pour avoir arrété de polluer. Dommage!

Votre réponse
Postez un commentaire