En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Pierer Gattaz, le président du Medef, ne convainc toujours pas
 

La principale organisation patronale française et son président, Pierre Gattaz, ont une mauvaise image dans l'opinion selon un sondage paru ce dimanche 20 avril. La récente polémique sur le "smic jeune" n'y est sans doute pas étrangère.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • kent
    kent     

    Bonne analyse !

  • kent
    kent     

    Tout comme ce gouvernement . Ce n'est pas inénarrable Valls et son ego surdimensionné ou Gattaz qui vont changer grand chose aux diktat des atlantistes, car ce sont des puppets, un point c'est tout, uniquement la pour faire de la figuration et nous enfumer

  • PC1450
    PC1450     

    C'est normal , les entre^preneurs demandent que le terreau France soit propice à la culture des projets,investissements et de l'emploi.
    Pour le moment nous sommes sur un terrain de cailloux avec de plus en plus de rochers ne vous étonnez pas de constater que de l'autre coté de la frontière les entreprises s'installent bien vite .
    Ils critiquent les patrons et les entreprises et bien créer votre boite et après vous pourrez donner un avis éclairé

  • AUTREMENT DIT
    AUTREMENT DIT     

    UN SMIC PATRON. Sans ouvrier aucune usine ne produirait même avec 10 patrons à sa tête. Ceci démontre incontestablement que le salaire du patron est inutile.mais comme les ouvriers sont bien moins obtus que les patrons, il peut leur être accordé une rémunération mensuelle de 1000 € ajustable en pourcentage en fin d'année en fonction des résultats déclarés aux impôts idem pour les ouvriers et cadres. Cela évite des rémunérations obscènes, des charges inutiles pour l'entreprise et une justesse fiscale jamais égalée. Comment un Président de gauche peut accepter de discuter avec un illuminé pareil et comment des patrons peuvent soutenir de telles conneries en reculant de deux siècles???Pourquoi continuer à tirer la France vers le bas avec ses exonérations de charges sur les bas salaires que l'on verse depuis 1994 à raison de 22 milliards par an qui n'ont pas sauvé un emploi et qui ruinent les entrées fiscales et sociales. Pourquoi l'Etat entre dans le capital de PSA qui licencie à tour de bras après avoir ruiné l'entreprise et décidé que le rémunération de TAVARES serait de1.4 Millions d'€ par an??? Les exonérations de charges doivent se faire en fonction des embauche et des augmentations de salaire. Je crois que notre pays cherche à être le plus NUL au monde avec si possible les plus débiles pour le diriger de droite ou de gauche ou d'ailleurs.

  • toto34
    toto34     

    Le medef, le PS, l'UMP et bien d'autres... Tous complices et bien d'accord sur une chose, nous asservir pour mieux nous asservir.

Votre réponse
Postez un commentaire