En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Maurice Taylor, le patron de Titan, est un habitué des coups d'éclat.
 

Maurice Taylor, le fantasque dirigeant du fabricant de pneumatiques américain, s'est indigné du sort réservé aux deux dirigeants de l'usine Goodyear d'Amiens-Nord, ce mardi 7 janvier. Ces derniers sont toujours retenus sur le site par les salariés. Le Medef, lui, dénonce des "pratiques inacceptables".

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

19 opinions
  • Celimene
    Celimene     

    Ansaldo, je partage votre analyse simple à comprendre. Mais encore faut-il que les Francais et ceux qui dirigent le Pays sortent de "ses carquants" ! de leurs idées d'un autre âge. Quant il n'y aura plus d'investisseur ... ils pleureront et ce sera trop tard ; se rappeler ce qui s'est passé en Grèce lorsque les Chinois ont racheté le port du Pirée ... !

  • Celimene
    Celimene     

    epidermique, je lis bien votre observation, si ce n'est que j'ai ajouté après pas d'ouvriers "non plus" cela signifiant aussi pas de patron sans ouvrier ! cela va de soit.
    Je me suis peut être mal exprimée ..

  • 1PourAvis
    1PourAvis     

    Tout va bien ! Dormez tranquille

  • Ansaldo
    Ansaldo     

    Oui vous avez 100 fois raisons ! La crise à bon dos, il n'y a que voir la croissance des pays limitrophes pour comprendre. Le PS et L'UMP l'un utopiste l'autre sans courage on laisser décliner la France sans prendre les mesures qui s'imposaient.

  • epidermique
    epidermique     

    Le déséquilibre de l'économie française est du fait des impôts et taxes à outrance imposées par les gouvernements successifs depuis 40 ans, que ce soit de droite ou de gauche. Les seuls responsables de la faillite de la France ce sont nos politiques. La "CRISE à bon dos"

  • epidermique
    epidermique     

    vous avez oubliez d'écrire: pas d'ouvrier pas de patron. L'économie est un équilibre des deux. Et depuis un certain temps le déséquilibre c'est creusé par des charges énormes imposées par les gouvernements successifs.

  • Ansaldo
    Ansaldo     

    Avec tout le respect que je vous dois, je me permettrai de dire tout de même que c'est grâce à ce type demanière de penser qu'il n'y aura bientôt plus d'industrie en France ! Mais c'est pas grave il y aura au moins des kolkhozes. Lorsque quelqu'un investit c'est pour un retour sur investissement et non pour réduire le chômage ou améliorer la condition de vie des gens. La baisse du chômage et l'amélioration des conditions de vie des gens est consécutif de la possibilité de faire des profits ! Nous vivons dans ce monde là et non dans celui utopiste du communisme. Et tant mieux je dirai même.

  • epidermique
    epidermique     

    Bien dit avec 1200 euros mensuel pour 70 % des français et avec des charges énormes pas de problème, ce sont des nantis. Je vois que vous faites partie des 30 %. au lieu de vous attaquer aux pauvres français, vous devriez regarder à ce que la coupe ne déborde pas. Trop c'est trop. Il faut un juste milieu et ce milieu a explosé depuis 40 ans. La misère entraine la violence, ne l'oubliez pas. Je vous indique que je gagne bien plus que 1200 euros mensuel et que je paie énormément d'impôts, mais je ne regarde pas que mon nombril.

  • Ansaldo
    Ansaldo     

    Oui il s'agit d'une prise d'otage ! Le GIGN devrait intervenir afin de mettre hors d'état de nuire ces terroristes! Lorsque l'on maintien prisonnier contre son grès des personnes afin d'exprimer une chantage il s'agit d'une prise d'otage et cela doit être traité en tant que tel !

  • lagauche
    lagauche     

    si mes souvenir sont exacts , cette usine faisait des bénéfices, mais voilà , au lieu de réinjecter tous ces bénéfices dans la réhabilitation de l'usine,et la formation, le patron avec ses actionnaires, ont préférer se les partager. Oui il y a des patrons voyous , il faut les mettre au pas.

Lire la suite des opinions (19)

Votre réponse
Postez un commentaire