En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les vendeurs de muguet n'ont pas le choix: ils doivent travailler le 1er mai s'ils veulent écouler leur marchandise.
 

Ce mois de mai compte 4 jours fériés qui permettront à la majorité des salariés de faire le pont. Mais pour ceux qui devront travailler, mieux vaut être volontaire pour ce premier mai car c'est le seul qui permet de doubler son salaire.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Facebook-941123242588353
    Facebook-941123242588353     

    oui, si les travailleurs sont volontaires , pas de problème, il vaut mieux travailler un jour férié ou un dimanche pour mieux s'occuper de sa famille que de pleurer sur les acquis que les syndicats s'approprient sans autre réflexion logique. D'un coté il y a ceux qui se plaignent toujours de ne pas gagner assez et ne font rien pour améliorer leur situation, et ceux qui sont jalousés parce qu'ils travaillent plus et donc réussissent mieux... Il faut vivre dans son temps et prendre les décisions adéquates.

  • gouik
    gouik     

    Travailler les jours fériés, je l'ai fait avec un supplément de salaire, sans supplément pas question.

  • solos
    solos     

    comment la propagande des médias s'organise... pour faire avaler tout ce qui irait en faveur de la perte des jours fériés, et avec eux des valeurs autres que marchandes...

Votre réponse
Postez un commentaire