En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Il semblerait que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

La publicité nous permet de vous proposer une information gratuite et de qualité.

Veuillez désactiver votre adblocker lorsque vous consultez notre site.

Merci de votre compréhension et bonne navigation.

Mis à jour le
"Nos institutions non seulement créent du chômage mais aussi du mal-être. Comme les emplois disponibles sont des CDD, un CDI reste à son emploi même s'il ne le satisfait plus" explique Jean Tirole, prix Nobel d'économie en 2014.
 

Le prix Nobel d'économie 2014 reconnaît l'impopularité de la loi Travail mais appelle, dans un entretien, à "faire de la pédagogie" pour réformer le marché du travail en France.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

  •  
  •  
2 opinions
  • michel424
    michel424     

    Les ministères emploient des CDD à répétition, les entreprises publiques aussi...
    Et les patrons n'ont pas besoin de la loi EL KHOMRI pour licencier quand ils n'ont plus de commande à honorer ou que le salarié s'avère incompétent.

  • boulette34
    boulette34     

    il faut étudier la question de pouvoir construire son avenir avec un CDD en poche notamment auprès des organismes financiers qui ne jurent encore que sur les CDI pour prêter de l'argent, ce point est trop souvent éluder de la par de nos économistes

Votre réponse
Postez un commentaire

  •  
  •