En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
La simplification de la fiche de paie doit faire passer le nombre de lignes à une quinzaine
 

Une expérimentation, qui a débuté jeudi 1er janvier, doit permettre de simplifier les bulletins de paie, en supprimant notamment la mention des charges patronales. Le but: rendre le document plus lisible pour les salariés.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • Dan24
    Dan24     

    Perso je ne vois absolument pas ou sera les économies , les services comptables devront toujours faire les même calculs même si ils n'apparaissent plus sur le bulletin de paye.....
    Ah si moins d'encre pour les imprimés, je crois que c'est une foutaise pour mieux nous enflé.....

    provencal le gaulois
    provencal le gaulois      (réponse à Dan24)

    entièrement d'accord avec vous.

    j'ajoute que si jamais le prix de la prestation baisse, ça ne sera qu'une somme gardée par une entreprise (donc dividendes en plus pour des actionnaires étrangers pour certains) et enlevée à une autre (comptable : métier qui ne peut être entièrement délocalisé)
    calcul pas forcément bon...

  • Dan24
    Dan24     

    Je suppose que le but , est que le salarié ne puisse voir et vérifier ce qu'on lui pique sur son salaire....

  • gouik
    gouik     

    Déjà qu'ils fusionnent csg et crds et 1 ligne de moins...

  • Précurseur
    Précurseur     

    Les charges "patronales" n'ont rien de patronales. C'est simplement une partie du salaire brut de chaque salarié directement confisquée par l'employeur, pour être reversée à l'Etat.

    Il serait beaucoup plus simple, transparent, et pédagogique, si ces charges était directement payées par les salariés.

    On règlerait très rapidement et naturellement le désire du Français lambda à toujours demander plus de l'Etat.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    LOL
    Le but : faire croire que les salariés ne sont imposés que sur la charge salariale et donc grosso modo 1/4 du salaire brut.
    Alors qu'en réalité la distinction part salariale/patronale ne signifie rien, et que la part d'impôt pesant sur un salaire (= ce qui sort de la poche de l'employeur mais n'arrive pas dans celle de l'employé) est de CINQUANTE POURCENTS.
    1€ dans votre poche = 1€ dans la poche de l'état.
    Sans fiscalité sur le salaire, un smicard ne toucherait 1450 euros mais plus de 2000€.
    Il consommerait plus, et donc boosterait l'économie.
    Donc créerait de l'emploi.
    Donc réduirait le chomage.
    Donc mettrait l'employé en position de force pour négocier un salaire à la hausse.
    Quelle perspective horrible ...
    Heureusement qu'une des premières actions de Hollande en arrivant au pouvoir a été de réduire le pouvoir d'achat des Français en supprimant les heures sup défiscalisées et en augmentant les impôts.

  • homme24
    homme24     

    encore une usine à gaz

Votre réponse
Postez un commentaire