En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Laurent Berger était l'invité de BFMTV, ce jeudi 1er mai.
 

Le leader de la CFDT était l'invité de BFMTV, ce jeudi 1er mai, jour de fête du travail. Il a de nouveau défendu le pacte de responsabilité et a appelé le patronat à jouer le jeu.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • jackary
    jackary     

    exact rien qu'a voir le collabo MARTIN un grand syndicaliste avec pour débuter une bonne branlée aux européennes pour le prix de sa trahison

  • jackary
    jackary     

    qui pleurniche le plus à part les syndicats la mémoire courte qui a appelé à vôter FLamby pour se débarrasser de Sarko

  • nad 33
    nad 33     

    mal placé ce mr, il défend les fonctionnaires tres bien,par contre il connait rien au secteur privé qui LUI rapporte du fric au pays,pas les fonctionnaires eux en coute,pourquoi ne parle t'il pas dans sa partie,on lui demande pas plus!

  • funky17
    funky17     

    Laissez moi 5 min avec lui dans une piece, on verra qui va pleurnicher.

  • EXile fiscal
    EXile fiscal     

    moi il y a bien longtemps que j ai compris qu il n y avait plus rien a tire de ce systeme francais ou oligarques et neposisme regnent en maitre. Aucune chance de pouvoir batir une entreprise serieuses, aucun espoir de reussite professionnelle et d ascencion sociale. Donc Je suis aller creer des entreprises ailleurs dans le monde libre.
    La France c est l URSS deguisee en pseudo Democratie . Ne perdez oplus votre temps fuyer tous, le monde est vaste et libre

  • vik76
    vik76     

    tous des vendus ces syndicats au détriments des salariés et des ouvriers

  • eb3958
    eb3958     

    Ce Monsieur a oublier que ce sont les petites entreprises qui font l'emploi et non les 40. En ce moment les petites entreprises tirent la langue.

  • KAMILA
    KAMILA     

    Qu'il se rassure ou cesse de dire n'importe quoi : de nombreux patrons vont désormais fréquemment voir ailleurs !

Votre réponse
Postez un commentaire