En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
La demande de redressement judiciaire des abattoirs AIM est examinée par le tribunal de commerce.
 

Le tribunal de commerce de Coutances (Manche) va étudier mardi la demande de redressement judiciaire des abattoirs normands, qui emploient 600 personnes.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Elminster
    Elminster     

    "AIM emploie 591 personnes, selon la direction, 616 selon la CFDT"
    On ou annonce clairement des emplois fictifs et personne ne réagi, c'est normal qu'il n'y est pas le même nombre de salariés entre la direction et un syndicat ?

Votre réponse
Postez un commentaire