En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Au sens du Bureau international du travail, la France comptait 2,877 millions de chômeurs en métropole.
 

En incluant l’outremer, le taux de chômage a atteint 10,4% au quatrième trimestre 2014, a annoncé l’Insee ce jeudi.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • gouik
    gouik     

    Combien de travailleurs précaires de plus, des gens qui subissent un temps partiel alors qu'ils désirent un temps plein, combien de gens ont un travail "alimentaire", donc le seul but est d'avoir un salaire (faible) dans un domaine qui ne les passionne pas du tout et souvent en cdd?

  • berlecr
    berlecr     

    Les politiciens de carrière doivent laisser la place aux gens du terrain.

  • flipflap
    flipflap     

    Je n'y crois pas du tout!!!! Le chômage ne peut pas diminuer avec toutes les entreprises qui ferment et les autres n'embauchent pas! Encore un mensonge on est plus à ça près

  • gouik
    gouik     

    Vrai chiffre 10 millions, toutes les catégories plus les radiés!

    gouik
    gouik      (réponse à gouik)

    30 millions d'actifs 10 millions de chômeurs ou quasi chômeurs, 33% de taux!

  • Facebook-830482023649710
    Facebook-830482023649710     

    Voilà un des juges de paix beaucoup plus efficace que les sanctions de Bruxelles qui ne viendront jamais.

    Le dopage du QE, la baisse des matières premières, le faible niveau des taux d'intérêt ne produira aucun effet immédiat sur le taux de chômage.

    Pour avoir une inversion, nous avons besoin d'un minimum de 1,5% de taux de croissance.

    Pour embaucher aujourd'hui, une entreprise a besoin:

    1 - D'optimiser ses capacités de production car les entreprises sont très largement en sous capacité de production

    2 - De reconstituer leurs marges afin de constituer des capacités d'investissement

    3 - D'avoir confiance dans l'avenir

    4 - Et enfin elles embaucheront

    On voit que la route est encore longue, on peut faire le trajet en courant ou en marchant ou encore en faisant des trous ce qui nous obligerait à les reboucher avant de pouvoir avancer à nouveau....

    A suivre

Votre réponse
Postez un commentaire