En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Il est très difficile de déterminer le facteur chance dans la performance d'une entreprise
 

Dans une étude datant de 2014 et citée par la Harvard Business Review, un chercheur américain a tenté de mesurer à quel point la chance peut jouer un rôle dans la performance d'un directeur général. Réponse: jusqu'à 70%.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • MANENTIAL
    MANENTIAL      

    marrant cette photo,des souvenirs de chance
    le 3 aout 2008 je suis dans l'avesnois avec une amie
    je trouve un trèfle a feuilles ((-:
    le soir je suis en ville dans le basin de la Sambre au 6em étages d'un immeuble
    puis 22h30 tout ce coupe ,le vent siffle dans un vacarme d'une puissance inimaginable et terrifiante
    toute les vitres exploses ou presque,dehors c'est l’apocalypse, arbre déraciner par centaine
    ma voiture aplatie d'autre retourner
    Merci le trèfle,
    Tornade Force 4 Haumont

  • ricle
    ricle     

    Certes l'effet d'imprévue peut faire basculer vers l'échec ou le succès. La compétence et d'après moi plus significative. Pas celle du PDG forcément. La stratégie se décide souvent collectivement. Quoi qu'il en soit, en France, la situation de l'entreprise n'est pas corrélée aux rémunérations exorbitantes des grands patrons qui augmentent exponentiellement quelle qu'elle soit.

Votre réponse
Postez un commentaire