En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Muriel Pénicaud, ministre du Travail
 

La ministre du Travail a défendu la volonté du gouvernement d'en finir avec la flambée des contrats de travail aidés, déjà remis en cause par la Cour des Comptes.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • citoyen_auditeur_bfm
    citoyen_auditeur_bfm     

    La Ministre du Travail Muriel Pénicaud prétend d'appuyer sur des études de la Dares de la cour des Comptes et de l'OCDE sans citer lesquels précisément.

    Nos concitoyens travaillant dans le secteur public ou associatif avec un contrat aidé effectuent tous un travail utile. La preuve : la rentrée des classes sur l'Île de la Réunion ne pourra se faire sans ces travailleuses et ces travailleurs.

    Les propos de Muriel Pénicaud sont d'une violence inouïe envers nos concitoyens ayant signé ce type de contrat.

    La société Danone bénéficie aussi d'aides de l’État de crédits d’impôts et d'allègements de cotisations sociales (société où la Ministre a fait l'essentiel de sa carrière).

Votre réponse
Postez un commentaire