En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Il semblerait que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

La publicité nous permet de vous proposer une information gratuite et de qualité.

Veuillez désactiver votre adblocker lorsque vous consultez notre site.

Merci de votre compréhension et bonne navigation.

Mis à jour le
Manifestation d'intermittents, en juillet 2014, lors du festival d' Avignon
 
Manifestation d'intermittents, en juillet 2014, lors du festival d' Avignon - Boris Horvat-AFP

Comme BFMBusiness l'annonçait dès dimanche, Manuel Valls doit proposer de sanctuariser le régime des intermittents du spectacle. Le Premier ministre devrait annoncer ses propositions mercredi 7 janvier. 

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

  •  
  •  
11 opinions
  • 109600
    109600     

    "Un scandale qui ne scandalise même plus. On a l'habitude". Par exemple, prenez la peine de compter le nombre de noms figurant dans le générique de fin du petit feuilleton "Les voisins" sur TF1. Comment expliquer cette liste interminable autrement que par la dérive d'un système d'indemnisation qui reste une honte face aux difficultés qui touchent notre pays. Où est le principe de l'égalité?

  • CaporalX
    CaporalX     

    Et oui ce qu'il va pas prendre aux intermittents il le prendre aux pauvres chômeurs qui perçoivent une misère de 800€ a tout casser décidément le PS et comme l'UMP il prennent aux plus pauvres pour toujours épargné les plus riches qui dépense leurs argent a l'étranger !!!!

  • fifi0682
    fifi0682     

    et oui, c'est le milieu qu'il fréquente!!!! c'est le milieu qui vote pour eux, les socialistes! Quelle honte!!!

  • m33610
    m33610     

    Qui cotise pour le chomage ?????
    il me semble que ce sont les privés???
    les fonctionnaires en sont dispensés

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Finalement il n'aura pas cédé que face aux familles venues manifester pacifiquement, reçues à coup d'insultes, matraque, gaz et autres jets de bouteille en verre.

  • jp-2b
    jp-2b     

    Manuel Valls va céder aux intermittents du spectacle.

    ET APRES, ON VIENDRA NOUS PARLER DE REFORMES !!
    Laissez-moi rire.

    AU FAIT, A T'ON ARRÊTE D'EMPRUNTER DE L'ARGENT ???

  • SIDOLOGIN
    SIDOLOGIN     

    Des grands noms comme Lucchini (ancien coiffeur) doivent doucement rigoler en voyant le combat des intermittents. La liste est longue des personnalités ayant tenté de faire carrière en s'assurant les arrières d'un job alimentaire.

    Tiagoroma
    Tiagoroma      (réponse à SIDOLOGIN)

    Luchini : dans le journal "la nouvelle république"

    « Ah ! J'ai été intermittent du spectacle. Il faut aider les techniciens du cinéma, les machinots. En même temps, choisir d'être acteur, c'est choisir l'insécurité. Je sais que c'est facile à dire quand ça marche. En tout cas, je ne suis pas sûr qu'on nous informe bien sur le problème. »

  • Travel
    Travel     

    Ils peuvent bien faire gréve un ans qui est ce que ca dérange? Les bobo parisiens privés de spectacles?

    SIDOLOGIN
    SIDOLOGIN      (réponse à Travel)

    Votre sondage personnel (spectacle = bobo) est apparemment sorti d'extrapolations dans le genre "Cotillard". Mes amis de ce genre n'y vont pas. Je sais que les musées attirent les foules et l'art se vend toujours aussi cher.

    Tiagoroma
    Tiagoroma      (réponse à Travel)

    Nul doute que vous ne regardez pas la télé, ni la radio, n'écoutez de musique et que vous n'allez pas au cinema.
    Que vous n'allez à aucun concert, et n'assistez à aucun spectacle l'été.

  • Travel
    Travel     

    Stop aux privilèges des intermittents, des politiques des chemineaux, des hauts fonctionnaires, etc...

    Bruno du Nord
    Bruno du Nord      (réponse à Travel)

    Vous ne connaissez de toute évidence pas le dossier pour parler ainsi.

  • Précurseur
    Précurseur     

    "Tout le problème est de savoir si l'Etat est prêt à mettre la main à la poche pour satisfaire les intermittents."

    En fait ce n'est pas l'Etat qui met la main à la poche, c'est nous les contribuable, et en l'occurrence c'est "non".

    Stop aux privilèges et au clientélisme électoral.

    Tiagoroma
    Tiagoroma      (réponse à Précurseur)

    Privilèges ?
    Chez les intermittents :
    Le contrat est au jour ou à l'heure
    le contrat peut être répété sans limites
    il n’y a pas d’indemnité de précarité
    il n’y a pas de délais de carence entre 2 CDD (deux contrats peuvent s'enchaîner sans délai dans le temps)

    Allez, appliquons déjà tout cela à tous les salariés. On va se marrer.

    Tiagoroma
    Tiagoroma      (réponse à Tiagoroma)

    Et toutes les heures à faire en deux fois moins de temps qu'au régime général normal si l'on veut toucher le chômage.

    Il y en a qui vont pleurer.

    R1
    R1      (réponse à Tiagoroma)

    J'ai pas lu la réponse du précurseur !

Lire la suite des opinions (11)

Votre réponse
Postez un commentaire

  •  
  •