En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Il semblerait que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

La publicité nous permet de vous proposer une information gratuite et de qualité.

Veuillez désactiver votre adblocker lorsque vous consultez notre site.

Merci de votre compréhension et bonne navigation.

Laurent Berger préfère aller débattre de l'accueil des migrants.
 

Ce 1er mai, CGT et FO vont défiler dans les rues pour manifester leur opposition à la loi Travail. Un combat dans lequel ne se reconnait pas la CFDT.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

  •  
  •  
3 opinions
  • Davesnes
    Davesnes     

    Les premiers casseurs, ce sont ceux qui cassent le code du travail, protecteur des salariés. Le jour où le MEDEF rétablira l'esclavage, la CFDT négociera le poids des chaines.

  • AMANITES
    AMANITES     

    AMANITES
    La cfdt des défroqués qui ne pensent qu'à se caser

  • bignol
    bignol     

    oui les salariés assez intelligents doivent se rendre a l evidence l intransigeance des syndicats est responsable de la fermeture d usines et de la montée du chomage

Votre réponse
Postez un commentaire

  •  
  •