En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Il semblerait que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

La publicité nous permet de vous proposer une information gratuite et de qualité.

Veuillez désactiver votre adblocker lorsque vous consultez notre site.

Merci de votre compréhension et bonne navigation.

Mailly (FO): "L'article 2 de la loi Travail, c'est du dumping social"
 

Invité de BFMTV et RMC, le leader de Force ouvrière a appelé François Hollande à "débloquer la situation", notamment en modifiant l'article 2 du projet de loi Travail.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

  •  
  •  
7 opinions
  • truc
    truc     

    En pratique l'article 2 est évidement une régression sociale : Le dialogue au sein de l'entreprise se résumera à du rapport de force et du chantage
    Les accords de branche ont des défauts mais protégeaient les salariés les plus faibles et les moins qualifiés des excès habituels

    Uncontribuableduprivé
    Uncontribuableduprivé      (réponse à truc)

    Alors quel est l’intérêt d'engraisser une multitude de délégués et syndiqués au niveau au entreprise si seuls les centrales savent protéger les salariés correctement?
    Soit vous reconnaissez qu'au niveau local les représentants syndicaux sont inefficaces et/ou mauvais et/ou inutiles et qu'heureusement au niveau national les élites rattrappent le coup, soit vous reconnaissez qu'ils ont leur utilité. Personnellement je penche pour la deuxième solution

  • 52 MILLES
    52 MILLES     

    Et oui monsieur Mailly...
    Les salariés pourront dialoguer en direct avec leur chef d'entreprise sans passer par vous....
    Je comprends que vous soyez pas d'accord ....
    Nous n'aurons plus besoin de vos services....
    Et vous serez au chaumage ...hi hi hi ...
    MESSIEURS DU GOUVERNEMENT TENEZ BON

    truc
    truc      (réponse à 52 MILLES)

    Il faut reconnaître que le " dialogue " de ce genre tournera vite au chantage et au rapport de forces déséquilibre
    exemple : Une entreprise A tourne normalement mais une entreprise B concurrente directe en " achetant " quelques salariés obtient de la
    régression sociale
    Résultat l'entreprise A sera plus chère et si elle veut conserver ses marchés mettra ses salariés devant le fait accompli pour leur demander de s' aligner et ce , même si le chef d'entreprise ne le voulait pas au départ

    Uncontribuableduprivé
    Uncontribuableduprivé      (réponse à truc)

    Aujourd'hui une entreprise achète les délégués... Au final quelle différence?? Il n'y a qu'à regarder les résultats des NAO dans les entreprises dont plus de la moitié des nouveautés concernent les représentants divers et variés (délégués, DP, CHSCT, ...) en les assurant de protections et droits supérieurs aux salariés basiques. Il va falloir partager le gateau Messieurs les syndiqués...

  • l'airDeRien
    l'airDeRien     

    A tous les salariés : ce que defend Mailly, comme tous les patrons syndicaux, c'est son salaire, ses avantages personnels, et surtout son pouvoir. Pourquoi ? Parce que l'article 2 dit que dans chaque entreprise, les salariés pourront discuter en direct avec leur patron sur leur travail, leurs pauses, les congés etc... Tout ca , sans passer par les syndicats dont presque personne chez les salariés n'est membre. Donc , tout le monde sera capable de gerer soi meme la négo. Et ca , les centrales syndicales aiment pas. Pas parce que c'est mauvais pour les salariés. Mais parce que ca les empechent de foutre la merde dans le débat . C'est le probleme numero 1 de Mailly et la CGT. Quand on voit les actions qu'ils font , on se dit qu'ils doivent etre vraiment nuls en négo pour en arriver là...

    truc
    truc      (réponse à l'airDeRien)

    Oui , quand on voit ce qui se passe chez lidl , ikea et boulanger on a pleinement confiance dans ce dialogue " direct "
    Clairement , les salariés les plus faibles et les moins qualifiés vont se faire étriller

  • Uncontribuableduprivé
    Uncontribuableduprivé     

    C'est même antirépublicain", a poursuivi le dirigeant syndical, mettant en avant une inégalité supposée entre les salariés si le projet aboutissait

    inégalité entre salariés?? Hmmmm... je l'ai pas entendu hurler sur la différence entre les régimes de retraite spéciaux et du public avec ceux du privé (salarié comme "patrons").... Là il y a une inégalité flagrante. Nul doute que M. Mailly en ardent défenseur de la République saura s'emparer de ce sujet

  • Steelice972
    Steelice972     

    Il ne faut rien lâcher sur ce texte.
    Sinon, ils donneront le signe que plus aucune réforme ne passera sans l'aval de la CGT.
    Si c'est cela qu'on veut qu'on y aille!
    Si on ne veut pas devenir le dernier Pays communiste d'Europe, si l'on souhaite pouvoir réformer ce Pays, il faut tenir bon.

  • Loubencat
    Loubencat     

    Savez-vous cher monsieur Mailly que la CGT du livre à fait grève hier sauf pour le quotidien l'Humanité qui est le seul à avoir accepté de publier la chronique de Martinez le leader cégétiste contre le loi travail.
    Comme les autres journaux n'ont pas cédé à l'invective ils ne les ont pas publié.
    C'est un chantage ignoble qui montre ce que sont ces gens qui donnent des leçons de démocratie au président
    C'est du Staline pur jus.
    Réveillez vous monsieur Mailly

  • Loubencat
    Loubencat     

    Le dumping social c'est payer des leaders syndicaux comme des sous préfets avec voiture et chauffeur et appartement de fonction

Votre réponse
Postez un commentaire

  •  
  •