En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Michel Sapin souhaite une réforme du financement des activités syndicales
 

Dans le cadre du projet de loi sur la formation professionnelle qui sera adopté au Conseil des ministres du 22 janvier, le ministre du Travail présentera une réforme du financement des activités syndicales et patronales. Objectif: davantage de transparence. Voire.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • fifi0682
    fifi0682     

    on connait leurs idées de la transparence!!!

  • Nanard78
    Nanard78     

    Bonjour,
    En 1982, à l'âge de trente ans voyant la faiblesse du dialogue social en France, par rapport à l'Allemagne, je me suis engagé dans un syndicat pour essayer d'améliorer la démocratie dans les entreprises. Mon objectif personnel était de multiplier au moins par trois le nombre de syndiqués en l'an 2000. (Il a plutôt été divisé par deux)
    Depuis j'ai fait adhérer plus de 240 salariés et défendu avec conviction plus de 600 salariées (surtout des femmes) victimes d'abus de toutes sortes dans les entreprises.
    La majorité des 240 salariés adhérents et ensuite, militants, devant les pressions et les discriminations de toutes sortes et le manque de moyens des syndicats pour assurer leur défense ont vite rendus leurs cartes dans le quinquennat ou la décennie qui a suivie et ne se sont certainement pas "enrichis". Quelques uns, ont résisté, traversés des tempêtes et survécus aux pires exactions totalement impunies par la justice qui n'a plus les moyens suffisants pour agir efficacement. En bref, ils ont sacrifié leurs carrières au service d'une meilleure démocratie sociale et sociétale.
    Ne les oubliez pas dans vos commentaires, car ils risquent de disparaître et ne plus vous défendre face aux loups féroces du MEDEF. Le Ministre Michel SAPIN a donc raison de vouloir faire évoluer les choses pour une meilleure harmonisation de la démocratie européenne.

  • Celimene
    Celimene     

    ah là là alors celui-là c'est quelque chose ! il ne sait plus quoi inventer ... alors il fabrique des usines à gaz ... il pourrait nous dire où sont passés les milliards de la FP ??? quant aux syndicats eux aussi c'est quelque chose ! les fossoyeurs des entreprises. Vous comprenez pourquoi les PME/PMI ne veulent pas atteindre le chiffre de 50 personnes ! pas envie d'avoir ces "plaies" qui n'apportent absolument rien, mais pire ils détruisent.

  • Pierre Boinet
    Pierre Boinet     

    casseurs de boites

  • dufre5
    dufre5     

    Pourquoi engraisser des gens qui ne servent à rien ?

Votre réponse
Postez un commentaire