En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
pole emploi
 

Alors que les chiffres du chômage de septembre sont décevants, les socialistes veulent augmenter le nombre de contrats aidés en 2015. Pourtant, selon un document du projet de budget, l'efficacité de ces contrats est limitée. Surtout, 4,7% seulement des demandeurs d'emplois retrouveraient un travail l'an prochain. 

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Pour ce qui est du nombre de chômeur l'offre d'emploi est de moins de 3% de la masse des actifs.
    Rien que la rotation normale des gens ayant déjà un emploi implique une offre d'au moins 5%.
    Compter sur 3% d'offre pour résorber 11% de chômage c'est totalement irréaliste, pour ne pas dire totalement idiot.
    Et vous pouvez même fusiller les chômeurs qui ne trouvent pas du boulot, hein, ça changera rien.
    Enfin si quand vous en aurez tué les 3/4 y aura un nombre à peu près équivalent à celui des postes à pourvoir.
    Restera plus qu'à interdire aux autres de changer de poste.
    Et faudra fusiller aussi les licenciés des plans sociaux.
    Et la solution aura été trouvée.
    Dans l'intérêt des Français quoi.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    D'un autre côté Sarkozy menait une politique de réduction des dépenses réaliste, des réformes qui ont fait leur preuve à moyen et long terme dans d'autres pays, et les Français ont jugé pertinent de le remplacer par Hollande et ses promesses populistes, du style qui ont toujours échoué.
    Il a eu raison de promettre vu qu'il a été élu.
    C'est les Français qui ont foiré.
    On leur a demandé de répondre intelligemment à une question importante...

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    1 - ça n'a JAMAIS fonctionné (c'est pas comme si ça avait pas été testé avant hein)
    2 - c'est pas avec un protocole artificiel payé par le contribuable qu'on va changer une situation qui fondamentalement est mise en péril par la politique générale des gouvernants.

    Mais ça faut y penser avant, et voter intelligemment, bien sûr.

  • Christophe22300
    Christophe22300     

    Et si on supprimait l'assurance chômage. Les salariés verraient leur pouvoir d'achat remonter et pourraient consommer. Les entreprises verraient les salaires baisser et trouveraient un intérêt à embaucher. Les salariés démissionnaires ou licenciés se verraient proposé un emploi proche de leur domicile, temporaire et moins payé par les administrations, les incitant à trouver un travail productif, pérenne et mieux rémunéré dans le privé. Les chômeurs qui ne voudrait pas travailler, ben tant pis pour eux et c'est normal car toute rétribution mérite travail.
    Même si les emplois proposés aux chômeurs ne sont pas productifs au sens économique du terme, ils pourraient être utiles (construction de logements sociaux, soutien aux activités peri-scolaires, aides aux personnes agées, etc.) et dans la plupart des cas associés à une formation. Le role de pole-emploi serait de gérer tous ces emplois temporaires en gérant ces emplois et les formations associées. Qu'en pensez-vous?

    HeyBaal
    HeyBaal      (réponse à Christophe22300)

    J'en pense que quand des dirigeants font le choix d'asphyxier l'économie à coup de taxes, de réformes contraignantes, de plan bidons et plus globalement et d'absence de vision réaliste de la situation, tout ça pour dépenser des dizaines de milliards en pure perte, la réaction "c'est la faute au chômeurs s'ils ont pas de boulot" est une réaction idiote.
    Les cotisations chômages et retraite sont en gros les seule cotisations pertinentes prélevées sur un salaire.
    Les supprimer et garder le reste (qui pose problème !) serait l'exact opposé d'un début de solution.

  • vacheàlait
    vacheàlait     

    Bien sur que c'est efficace le contrat aidé !
    Il suffit de regarder par le passé : TUC, CES, CONTRAT JEUNE ...
    Non seulement ces contrats ne mènent à rien mais en plus le "bénéficiaire" est mal considéré parce qu'il est en contrat... et il se tape la m... que les salariés (fonctionnaires par le passé), ne veulent pas faire !
    Ces contrats ne rapportent que "des actifs" (dans la précarité !) pour nos chers Gouvernements !
    Objectif : baisser le taux de chômage durant un mandat !

  • cdnrbt
    cdnrbt     

    Oui !!! Grace aux 50.000 emplois aidés supplémentaires.
    C'est tres facile la politique. Et ça leur rapporte GROS puisque avec ces bons chiffres nos politiques vont pouvoir continuer à s'occuper de leurs belles affaires(€€€€...) !!!:

Votre réponse
Postez un commentaire