En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La façade du tribunal de commerce de Paris.
 

Le nombre d'entreprises qui se sont déclarées en cessation de paiement a retrouvé en 2013 son niveau record de 2009. Soit 63.100 cas en 2013 contre un niveau moyen de 59.000 depuis 2010, selon Deloitte ce 18 mars.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • ch1609
    ch1609     

    C’est vrai, mon mari et moi n’ont pas de salaire depuis juin 2013 pour payer nos employés, nos fournisseurs et le RSI. Mais RSI augmente leur demandes, chaque salarié nous coûtera 80% en plus de leur salaire en cotisations et le FISC a décidé de nous contrôlé – un TPE qui a vu les ventes diminué par 60% en 2013, incroyable. Nous fermons les portes maintenant, nos employés perdent leur travail et pour quoi, parce que M. Hollande et ses amis en gouvernement sont complètement incapable de gérer un pays ni diminué les frais d’entreprises ni coup les coûts excessive de l’État. Dommage.

  • eb3958
    eb3958     

    Les entreprises tirent la langue, moins de commandes, baisse du chiffre d'affaire, licenciements, baissent des encours, les banques durcissent les conditions voire suppression (alors qu'avec nos impôts nous les avons aidés). Les clients se font tirer les oreilles quant aux non respect des échéances. Trésorerie faible. Par contre, les charges augmentent, et j'en passe... Quand cela va t il se terminer. Je connais des gérants qui ne se sont pas versé de salaire afin de payer en premier les salariés, puis les fournisseurs, et le reste.

Votre réponse
Postez un commentaire