En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Obliger un chômeur à travailler dans un sexshop? Berlin s'y oppose

Un travailleur allemand ne pourra pas être sanctionné s'il refuse un poste dans un sexshop.
 

Outre-Rhin, quand un chômeur refuse un poste, même s'il est mal payé ou à temps partiel, il peut être sanctionné en voyant ses indemnités réduites. Mais le gouvernement fédéral vient d'admettre une exception, en plus de la prostitution. 

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire