En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Il semblerait que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

La publicité nous permet de vous proposer une information gratuite et de qualité.

Veuillez désactiver votre adblocker lorsque vous consultez notre site.

Merci de votre compréhension et bonne navigation.

Un CV trop long, illisible, avec des trous ou des fautes d'orthographe, autant de défauts qui conduisent les recruteurs à écarter une candidature.
 

Le plus difficile pour une entreprise est de trouver les profils qui correspondent parfaitement au poste, selon une étude de RégionsJob. Or les recruteurs doivent parfois faire face à des candidatures qui n'ont rien à voir avec le descriptif qu'ils ont rédigé avec soin. 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

  •  
  •  
6 opinions
  • Facebook-761301767249076
    Facebook-761301767249076     

    Que dire du recruteur professionnel qui critique le CV du candidat devant lui, alors que ce CV, justement a été validé et corrigé 1 mois avant par son collègue voisin de bureau qui a assuré la prestation d'outplacement ?
    Que dire de ce responsable francophone strict qui essaye de tester un candidat dans une langue étrangère, alors que ce dernier a bien précisé que c'est sa langue maternelle ? Savoir s'il ment ? Il est incapable d'en juger.

  • Facebook-761301767249076
    Facebook-761301767249076     

    Que dire aussi des "profils" qui sont des copiés collés vu 50 fois ailleurs ? Des descriptions de poste qui se résument à un "titre" sans autre information utile sur le job lui-même ?
    Que dire des fautes d’orthographe parfois grossières, des absurdités hilarantes sur la "maîtrise de tel logiciel ou telle technologie, exigences qui montrent l'ignorance complète de la réalité, en tous cas de celui qui a rédigé l'offre ?

  • Facebook-761301767249076
    Facebook-761301767249076     

    Les candidats font face à des offres qui décrivent un "profil", le candidat idéal , c'est très français.
    Dans d'autres cultures, on décrit plutôt le "job" à faire, ce qui permet à plus de candidats de se reconnaître.
    Sans compter que le profil du candidat idéal peut - etre "gonflé" avec des exigences qui correspondent plus aux projections du recruteur qu'à la réalité, par exemple , maîtriser tel logiciel ( qui s’apprend en 15j) ou parler le mandarin, parce que peut-ter on va avoir un contrat en Chine.

  • Ragnarök
    Ragnarök     

    Je veut pas etre mechant mais faut voir la tete de certains DRH aussi ,ou recruteurs ,voir certains recruteurs n'y connaissent rien au poste recherché c'est deja arrivé ,ou beaucoup mais beaucoup trop exigeant , ou faut etre un bon petit robot soldat pret a sacrifier sa vie entiere pour l'entreprise pour une misere , ou ne meme pas pouvoir controler ses propres congé ( ikea ) certe avec un bon salaire mais avec une tonne de responsabilité d'ailleurs le poste n'est toujours pas pourvu depuis des mois et des mois , donc ca fonctionne des 2 cotés desolé ,et perso la lettre de motivation ne sert a rien un copié /collé internet et c'est fini franchement un CV suffit avec un entretien et une periode d'essai

  • ellivled
    ellivled     

    le problème des recruteurs (DRH) c'est qu'ils sortent d'un moule poussièreux, aucune expéruience de terrain, le DRH de mon entreprise avait des livres d'astrologie dans son armoire ......

  • walter-walt
    walter-walt     

    Il faut juste être sur de soit ,et de son savoir faire ! tout simplement

Votre réponse
Postez un commentaire

  •  
  •