En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
La fronde s'amplifie au CHRU de Tours contre un nouveau logiciel de dictée numérique et de reconnaissance vocale, dont l'adoption entraînerait la suppression de 150 postes de secrétaires médicales d'ici 2018, selon l'intersyndicale.
 
La fronde s'amplifie au CHRU de Tours contre un nouveau logiciel de dictée numérique et de reconnaissance vocale, dont l'adoption entraînerait la suppression de 150 postes de secrétaires médicales d'ici 2018, selon l'intersyndicale. - Michel Gangne-AFP

À l'hôpital de Tours, l'installation d'un logiciel de reconnaissance vocale et de prise de rendez-vous sur Internet va obliger à redéployer 150 emplois de secrétaires médicales. Les syndicats sont vent debout.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

  •  
  •