En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
29% des entreprises n'ont pas encore décidé des augmentations salariales.
 

En 2014, seules la moitié des entreprises envisagent des augmentations de salaires et ce avec des enveloppes pas plus épaisses qu'en 2013, selon une étude de l'Association pour l'emploi des cadres publiée ce mercredi 17 septembre.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • cdnrbt
    cdnrbt     

    Le Medef veut transformer les travailleurs et cadres moyens en "petit chinois" corvéables à merci pour le bonheur d'une minorité.
    C'est beau la France !!!
    Alors on les écrases. Pas d'augmentation de salaires et un impôt écrasant sur la classe moyenne.

  • cdnrbt
    cdnrbt     

    Les cadres du secteur privés ne sont pas augmenter !!!
    Les impôts de la classe moyenne ont explosés, et la France se casse la gueule.
    Les pauvres et les riches ne payent rien.
    La France c'est la honte !!!

  • ANSALDO
    ANSALDO     

    C’est très juste et deux cadres mariés crèvent les plafonds sont imposés à 41%, 45%, payent tout et donc se retrouvent avec moins d’argents que certains salariés qu’ils encadrent. Le salarié imposé à 14% ou 30 % est lui aussi trop fortement imposé mais bénéficie de quitter son travail dans des heures raisonnables alors que le cadre lui reste souvent au-delà de 20h00. Le matraquage fiscale afin de favoriser l’improductif devient intolérable et injustifiable.

Votre réponse
Postez un commentaire