En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L'activité dans le secteur privé reste au-dessus de la barre de 50.
 

L'indice PMI pour la France publié ce mercredi 23 avril par Markit s'est établit à 50,5 en avril. En mars, il avait atteint 51,8. La conjoncture reste fragile, affirme l'institut.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • seraphin dupond
    seraphin dupond     

    A mon avis quelque chose me dit que ce tassement n'est pas fini.
    Il n'y a que les lobby politico-industriels ou mediatico-industriels pour croire encore qu'une décision bonne ou mauvaise se traduit tout de suite en résultats visibles dans les 3 mois. A force de vivre dans l'instant, nos amis journalistes oublient qu'une économie n'est que la somme de décisions individuelles, entreprendre ou pas ? investir ou pas ? économiser ou pas ? et que celles-ci prennent un certain temps avant d'etre mises en oeuvre. Ceux qui n'ont rien à investir, savent à peine lire et écrirer, qui n'ont aucun lien social hormis les petits business de leur téci ou leur rdv avec des fonctionnaires, n'ont aucune décision à prendre et regardent passer l'économie et les politiques comme les veaux regardent passer les journaux télévisés. Pour les autres ? hummm j'ai cru en 2007 aux promesses d'un ancien président et en 2009 j'ai investi toutes mes économies dans notre beau pays... Deux ans pour investir dans une affaire non rentable au lieu de tout remettre dans le CAC qui a fait + 70 % depuis mars 2009, je m'en mords les doigts chaque jour depuis... et ne le conseillerai jamais même à mon pire ennemi. Je ne suis pas un homme méchant mais l'illetrisme économique et financier et l'incontinence médiatique de nos élus ont fini par avoir raison de ma confiance dans l'intelligence collective de la société française. Wesh

Votre réponse
Postez un commentaire