En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le smic serait un de ces outils censés protéger les salariés, et qui en fait les pénalise lourdement.
 

Par l'imbrication d'effets pervers, le salaire minimum crée des chômeurs et des travailleurs pauvres, estiment trois économistes proches de François Hollande, reçus ce 15 avril à l'Elysée.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

15 opinions
  • apsalex31
    apsalex31     

    les salaires aux Smic c'est une mane pour le patronat et Gattaz veut un demi Smic charité bien ordonné commence par soi-même
    Les primes pour l'emploi créent les Smicards car les patrons s'en servent pour maintenir des salaires bas

  • apsalex31
    apsalex31     

    Si le smic fabrique des chômeurs il faut payer les gens biens au dessus
    Aujourd'hui le patronat(grande boîtes) licencie en ayant les caisses pleines
    Tous les cadeaux fiscaux qu'il a eu n'ont pas pour autant créer de l'emploi
    Malheureusement la croissance aujourd'hui n'est pas créatrice d'emplois

  • FLIBUSTE
    FLIBUSTE     

    @1PourAvis : vous avez bien raison et même sur la politique, ils auraient des leçons à prendre en particulier sur la démocratie directe et le respect du peuple.

  • felicie
    felicie     

    Mais les prix de l'immo, des voitures, de l'essence, des mutuelles, comme du commerce et des services, ce sont justement les taxes démentielles et les réglementations à tout va (qui ont un coût) qui les font augmenter ! Ce qui doit baisser, c'est le prélèvement tous azimuts de l'Etat, donc les dépenses folles de l'Etat. Mais ça, pour le faire comprendre à Hollande... On se demande comment cet homme a pu décrocher un diplôme HEC, et être professeur de finances... à moins que ce ne soit le cursus ENA qu'il s'est offert en supplément qui l'ait complètement azimuté, comme d'autres d'ailleurs qui, sortant du même tonneau, ont pratiqué la même politique déconnectée des réalités que lui...

  • Serguei43
    Serguei43     

    Le SMIC n'est pas est problème pour l'emploi, il s'agit de redistribution de richesse. Si on veut faire baisser le chômage, il faut augmenter et améliorer le niveau de formation global de la population. Malheureusement c'est un objectif de long terme sans aucun intérêt politique ! Effectivement si on supprime le smic et si l'état complète les rémunérations par des prestations sociales, le chômage sera divisé par deux ! Pourquoi pas ? mais cela revient toujours à subventionner l'emploi ce qui n'est pas bon en soi.

  • 1PourAvis
    1PourAvis     

    Le problème avec nos hommes politiques c'est que quand ils vont en Suisse c'est pour planquer du pognon ou l'optimiser, mais ce n'est surtout pas pour voir comment font les Suisses pour garder leurs industrie et pays en état de marche....

  • 1PourAvis
    1PourAvis     

    Vivement les salaires a la Bangladesh en France, a 60 euros par mois.....Mais heureusement en France on a trouvé et fait fleurir l'assistanat qui lui est beaucoup plus rentable que le travail.....

  • FLIBUSTE
    FLIBUSTE     

    Oui, ils ont raison, il n' y a qu'a regarder la Suisse, pas de SMIC et pourtant pas un salaire inférieure à 2 fois notre SMIC, un taux de chômage de moins de 4% et seul pays européen avec une balance commerciale positive avec la Chine. Contrairement aux idées reçues ce ne sont pas les banques ni le chocolat, mais bien des pme très techniques qui exportent. Pour ce faire les travailleurs techniques et les savoirs faire et les expertises sont reconnus et bien payés (en France on ne paye que les "managers"). Beaucoup d'innovation et de réinvestissement et des banques qui prêtent aux pme. Nous aurions tant à apprendre de ce petit pays, plutôt que de taxer bêtement les frontaliers (TAXE CMU) qui y travaillent et exportent leur savoir faire là ou il est correctement et dignement reconnu.

  • kline
    kline     

    un pavé, non plutot une METEORITE dans la mare ! bon courage au gouvernement qui abolira le smic ....

  • EXLA
    EXLA     

    @mikka35
    Le problème c'est bien le chômage!
    Si il y a des chômeurs cela veut dire beaucoup de concurrence pour un poste donc des salaires faibles y compris pour les jobs à valeur ajouté. C'est un cercle vicieux.
    Pour venir à bout du chômage, il faut cesser de subventionner l'économie dans son ensemble mais dans ce cas là, il y aura beaucoup de casse à court terme.
    La France a raté ses 30 glorieuses. Nos politiques ont gaspillé les deniers publiques et on en paye le prix aujourd'hui.
    La seule solution c'est d'avoir de la croissance, ce qui malheureusement ne se commande pas. Il faut juste espérer que nous soyons des pionniers lors de la prochaine révolution industrielle (nous avons raté, pour le moment, celle de l'internet).

Lire la suite des opinions (15)

Votre réponse
Postez un commentaire