En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La nouvelle durée minimale pour les temps partiels est une conséquence directe de l'accord sur l'emploi, trouvé par les partenaires sociaux en janvier dernier.
 

A compter du 1er janvier 2014, la durée minimale des temps partiels passera à 24 heures par semaine. Les entreprises estiment que cette mesure pourrait se révéler difficile à mettre en place.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • bonzai
    bonzai     

    concombre masque = TU TRAVAIL A LA CROIX ROUGE,TOI???

  • Alain du 03
    Alain du 03     

    De plus, je travaille pour un transporteur de colis dont la durée maximale de la tournée journalière est de 3h30 / jour soit 17h30 / semaine (lundi au vendredi).
    Difficile de mettre en place ... Sans doute devrais-je rouler 35% moins vite sur autoroute ? Pour arriver à 24 h / semaine ...

  • Alain du 03
    Alain du 03     

    Je suis retraité militaire (obligation de départ à 50 ans, lié à l'âge limite de mon grade). J'ai repris un travail à temps partiel pour combler partiellement le manque à gagner (père de 3 enfants de 12,10 et 7 ans).
    Je veux bien rester "à la maison" pour 300 € de retraite en plus par mois et céder ma place de transporteur (TNT) à un jeune chercheur d'emploi.
    (payé à 9,43€ brut horaire, 17h30/semaine).

    Maintenant ... Quel jeune voudrait de ce boulot ? Mon employeur a du mal à embaucher ?

  • Daniel Bechler
    Daniel Bechler     

    Très bonne chose si elle sera appliquée.Par contre sa ne réduira pas le chomage ou il faudrait déja commencer par remettre en retraite tous ses retraités aisés (profs pompiers militaires et autres) qui pique le boulot a notre jeunesse

  • Ansaldo
    Ansaldo     

    Oui, oui la durée minimale des temps partiels passera à 24 heures par semaine mais l'employeur peut refuser pour raisons économiques. Donc une loi perverse de plus et pour rien. Encore une loi à l'image de la gauche et de son président.

  • concombre masque
    concombre masque     

    Non content de leur donner du travail , mais en plus il faut les payer ? non mais c'est n'importe quoi !!!

  • Johajjar
    Johajjar     

    de toutes facons tous ces soi disant décideurs ne savant même pas de quoi ils parlent. Ils sont dans leur monde qui est totalement déconnecté de la réalité et des problémes du terrain et des gens qui travaillent..

  • Johajjar
    Johajjar     

    Trés bon commentaire! cela fait un demi siécle que les choses se passent ainsi!! Un jour c'est la reduction du temps de travail avec les 35h pour le partage du travail, et aujourdh'ui c'est la lutte contre la soi disant précarité en imposant une augmentation du temps du travail. Ils étaient idiots et sont devenus super idiots!!! Mais que faire! Pas un politique de capable et, des syndicats et patronat parasites!!! Partir ou foutre le bordel partout restent les seules solutions!!!

  • felicie
    felicie     

    Il serait temps que les caciques du Medef et autres gros syndicats patronaux cessent de consentir à entériner des dispositions nouvelles sans écouter les petites entreprises et les métiers divers, dont les contingences leur échappent complètement. Ils sont dans ce domaine à peu près aussi peu compétents que les politiques (syndicats compris), c'est dire ! Et ils raisonnent tous sur la base des structures énormes des quelques entreprises du cac 40 alors que le tissu inductriel et commercial recouvre en très grande majorité des pme, tpe et artisans... qui, n'ayant pas leurs entrées en haut lieu, sont considérés comme quantité négligeable alors qu'ils sont les plus gros pourvoyeurs d'emplois du pays et ont besoin autant de temps complets que de temps partiels et même de temps variables car leur activité n'est pas programmée sur une stratégie mondiale pluri-annuelle mais sur un carnet de commandes au jour le jour qui nécessite la gestion la plus souple s'ils veulent survivre. Et puis quoi, on préfère donc des chômeurs à temps complet à des emplois à temps partiel toujours susceptibles d'évoluer ? Et on préfère dégoûter encore un peu plus les entrepreneurs en ajoutant des directives asphyxiantes aux conditions déjà invraisemblables qui leur sont posées en tous domaines ? Je comprends mes amis déjà partis ailleurs, ou en train de lever le camp pour l'étranger !

Votre réponse
Postez un commentaire