En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le projet de loi Hamon met les PME en colère
 

Le projet de loi sur l'économie solidaire est présenté ce 24 juillet en Conseil des ministres. Une disposition fait bondir les organisations patronales: obliger les dirigeants à avertir les salariés 2 mois avant la cession de leur entreprise.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • hiberfox
    hiberfox     

    HAMON oublie que les scoop sont très souvent une solution à la marge pour les salariés qui veulent reprendre leurs entreprises proche de la liquidation. Il n'y a que 1000 scoop en France et ce statut ne peut rester que très marginal. La transmission d'une entreprise viable est un autre sujet bien différent: rien du reste n'empêche des salariés de devenir actionnaires de leurs sociétés sous réserve d'avoir un capital à investir (c'est le point qui fait achopper 95% des projets via les salariés). HAMON serait très inspiré de ne pas tout confondre et de vouloir se substituer aux dirigeants.de PME L'état n'est pas en mesure de donner l'exemple.

Votre réponse
Postez un commentaire