En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
François Rebsamen s'est à son tour exprimé au sujet du travail dominical.
 

Le ministre du Travail s'est dit favorable à une ouverture des magasins le dimanche dans les zones "ultra-touristiques", ce jeudi 24 avril. Il milite également pour des "augmentations sensibles des salaires" des employés concernés.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • mmestoeffler
    mmestoeffler     

    Je continue... Foutaises!!!! Et pour les personnes qui travaillent sur Paris et qui parfois doivent se "taper" 1h ou 2h de trajet pour venir, auront-ils la certitude d'avoir les transports nécessaires pour être à l'heure le dimanche sans pour autant devoir prendre les transports 2h avant par manque d'infrastructures dans les transports en commun ?!?
    On nous parle de doubler les salaires pour les dimanches travaillés mais à partir du moment où le dimanche devient un jour de travail normal, les enseignes vont argumenter qu'étant un jour travaillé normal il n'y aura pas de doublement de salaire. Si cela devait être le cas, les sociétés trouveront une alternative afin de remédier à cela, comme à chaque fois.
    Mais la question principale est celle-ci: A t-on besoin d'acheter du parfum, un costume, des habits ou encore un rouge à lèvres le dimanche quand les commerces sont ouverts en semaine de 9h30 à 20h voire 21h certains soirs de nocturne?

  • mmestoeffler
    mmestoeffler     

    Les magasins étant ouverts du lundi au samedi est-il encore nécessaire d'ouvrir le dimanche pour les touristes?.. Ceux qui devront travailler le dimanche verront leur famille quand alors? Les touristes ne doivent être le prétexte pour permettre aux grandes enseignes de faire plus de bénéfices au détriment de leurs salariés, car il ne faut pas se leurrer, ceux-ci n'auront pas leur mot à dire. Cela sera source de pression une fois de plus et je sais de quoi je parle pour avoir travaillé dans une des grandes enseignes du Boulevard Haussmann. Quand moi je me rends dans un pays étranger en tant que touriste, c'est MOI qui m'adapte au rythme du pays. Dans le cas présent c'est nous qui devrions nous adapter ?...

  • eb3958
    eb3958     

    Et le droit de travailler ou est il ?

Votre réponse
Postez un commentaire