En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
La possibilité pour le gouvernement de légiférer par ordonnances le dimanche inquiète les syndicats
 

La CGPME comme le Medef ont salué, ce lundi 1er septembre, la volonté du gouvernement, qui pourrait légiférer par ordonnance sur la question du travail dominical. Tous deux estiment qu'il faut "agir vite" sur ce dossier.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Travel
    Travel     

    Je suppose que les patrons on d'accord pour un régime dictatorial

  • lagauche
    lagauche     

    il va falloir travailler , bientôt 40 h, payé 35, et en plus , ils vont nous demander d'allez dépenser le dimanche le salaire de la semaine, le patron n'aime pas que l'on garde cette argent dans notre poche, trop longtemps . Les Français, comme disait un certain grand homme, ce sont des veaux.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    La cerise sur le gâteau étant quand même la question des ordonnances.
    Considérées comme la preuve du non respect des principes républicains par cette même gauche quand elle n'était pas au pouvoir, elle devient subitement l'illustration de l'action et du courage.
    On croit rêver.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Quant au fait que la gauche se soit opposé il y a environs 6 ans au travail dominical, je ne le lis nulle part dans vos lignes. Il n'est question que d'action et de courage. Quid des 6 ans perdus par la France à cause de ces mêmes courageux ?

    lagauche
    lagauche      (réponse à HeyBaal)

    le PS n'a jamais manifesté , nous oui, la vraie gauche, car nous oui nous sommes en première ligne. Quand les gens vont-ils comprendre que ce travail du dimanche, c'est comme le trafique de drogue, de l'économie souterraine, qui rapporte gros, et qui coûte pas très cher.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Le medef, pas le patronat.
    Le medef c'est autant le patronat que la CGT c'est le salariat.

Votre réponse
Postez un commentaire