En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Carrefour Saint-Lazare a été une nouvelle fois condamné à fermer le dimanche et le soir passé 21 heures en appel.
 

La Cour d'Appel de Paris a confirmé, ce vendredi 7 février, la condamnation du supermarché Carrefour de gare Saint-Lazare pour travail de nuit et dominical, l'obligeant à fermer ses portes à 21h et le dimanche.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Celimene
    Celimene     

    les syndicats pourris encaissent voilà leur seule motivation en laissant croire à certains qu'ils défendent les ouvriers ! ils s'en foutent complètement. Ils n'ont jamais réussi à ne pas faire fermer une seule entreprise en France, ces gens sont les fossoyeurs des entreprises et s'en mettent pleins les poches... yc avec les subventions de l'Etat càd NOUS !
    Qu'ils laissent les entreprises et les Français qui eux ont envie de travailler ! quand on voit ce qui s'est passé à Florange avec les syndicats et particulièrement avec un qui se présente aux Européennes et qui a été refoulé lors de la visite de Valls .... c'est à MDR ! pauvre France et quand je pense que certains y croient encore ... il va falloir enlever les oeillères ..

  • Ansaldo
    Ansaldo     

    Les terroristes de FO et de la CGT ont encore frappés c'est inadmissible. Quand est-ce que ces terroristes qui coulent la France seront jetés en prison ?

  • merdasoft
    merdasoft     

    Encore la liberté bafouée. Les syndicats français sont des prédateurs d'entreprises et d'emplois, le SM (Syndicat de Magistrature) compris
    Il y a des bourres-pif et des coups de pied au cul qui se perdent.

  • claude36
    claude36     

    Encore une victoire de syndicats qui ne comprennent rien au pouvoir d'achat des travailleurs. Travailleurs qu'ils prétendent protéger, alors qu'ils les empêchent de travailler. Il est vrai que le "travail" des syndicalistes est d'empêcher les autres de travailler. Un sacré travail de fainéants hein ?

  • elminster
    elminster     

    Une ptite rémunération pour le syndicat minoritaire qui vient de porter pleine comme dab et les salariés ne verront pas la différence hormis perdre leurs avantages si le sindic gagne

Votre réponse
Postez un commentaire