En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Pierre Boissier, le patron de l'Igas, aurait volontairement bloqué le rapport polémique.
 

Une étude menée par deux inspecteurs généraux des affaires sociales tendait à admettre les effets bénéfiques sur l'emploi de la réduction du temps de travail. Sa diffusion aurait été stoppée pour éviter de nourrir une nouvelle polémique.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire