En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Manuel Valls a défendu ses dernières décisions ce 20 juin
 

Intermittents, SNCF, Alstom, impôts: le Premier ministre s'est expliqué ce vendredi 20 juin sur France Inter. Il a en particulier annoncé des baisses d'impôts dans le budget 2015.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

14 opinions
  • AgentK3
    AgentK3     

    Un socialiste à parlé... En bref, pour retenir ce qu'il a dit et ce qu'il va faire... Il se passera le contraire de son propos.

  • treza555
    treza555     

    Après avoir défait les textes de ses prédécesseurs, la majorité s’attaque aux siens !
    13 Juin 2014
    Normal…

    N’y cherchez pas une quelconque logique parce qu’il n’y en a pas !





    Après avoir consacré du temps et de l’énergie à défaire les textes de la précédente majorité, pour parfois les remplacer par la même chose à deux ou trois détails près et vendus à coups de « justice sociale » assénée tous les trois mots, il semblerait que la majorité ait trouvé une toute nouvelle lubie qui pourrait bien l’occuper un petit moment encore : défaire ses propres textes !



    Ceci dit, compte tenu de son très faible rendement en deux ans, elle aura très certainement rapidement fait le tour de tout ce qu’elle pourra détricoter…



    La loi Peillon, vendue comme la réforme qui allait changer le monde tellement qu’elle était bien pensée devrait faire, si elle ne l’a pas déjà fait, l’objet de quelques modifications et assouplissements compte tenu des impasses qu’elle génère actuellement sur le terrain.



    La loi Duflot devrait subir le même sort.

    L’ex Ministre écologiste était tellement fière de passer un texte de gauche sur le logement, qu’elle n’a pas réussi à avoir le recul nécessaire sur sa propre action pour juger des répercussions possibles de son ingénieuse invention sur le marché de l’immobilier.



    Oups !



    Jouer à celui qui va changer le monde et faire plier la Terre entière à ses ordres ça va 5 minutes. Au-delà il vaut mieux laisser faire les gens sérieux, ceux qui savent, notamment ceux qui sont en phase avec le monde dans lequel ils vivent. Les idéalistes n’ont pas leur place.



    En fait, après avoir détricoté la défiscalisation des heures supplémentaires, dont on nous avait promis qu’elle créerait de l’emploi (méga LOL) sans que jamais personne n’ait su nous dire dans quelles proportions, ainsi que la réforme territoriale de Sarkozy pour finalement vouloir revenir deux ans plus tard à une dizaine de régions, ou encore la TVA Sarkozy supprimée et transformée en TVA Hollande, la majorité semble s’être trouvée un tout nouveau moyen pour faire passer le temps…



    Reste à savoir à quoi elle va s’attaquer une fois qu’elle en aura terminé avec ça… D’ailleurs ça me fait penser à ce sondage ou cette enquête où l’on apprend que les français sont partagés sur l’action de Ségolène Royal… Heu… Quelqu’un peut me dire exactement ce qu’elle a fait en 2 mois ?

  • treza555
    treza555     

    Rétropédalage sur l’emploi à domicile Un de plus . A quand la même sur la fiscalisation des heures supplémentaires ?
    1 Juin 2014
    Ça y est, on y revient.

    Petit à petit « Moi Président » commence à réaliser que toutes les mesures qu’il a imposées aux français au tout début de son mandat, dictées par les vieux dogmes passéistes et utopiques socialistes, ont fait du tords aux français, contrairement à ce que ses idéaux has-been lui laissaient entendre.



    Il y eu tout d’abord les emplois à domicile, massacrés par la vénalité de ces pros du racket fiscal qui constituent en très grand nombre cette majorité. A avoir trop augmenté les charges, le gouvernement a terminé par pousser les français à se tourner vers le travail au noir pour ce type d’activités.



    Bien vu…



    En pensant trouver un moyen supplémentaire de s’en mettre plein les poches, François Hollande s’est finalement tiré une balle dans le pied. Que voulez-vous… Quand on n’y connaît rien, on n’y connaît rien… Et la réalité finit toujours par vous rattraper !

    La masse salariale dans ce secteur a baissé de -3,5% en 2012 et d’encore -5,7% en 2013.



    La majorité étudierait la possibilité de se rattraper pour tenter d’endiguer l’hémorragie en cherchant à baisser les charges d’environ 0,75 €/heure. Un peu comme ces Smicards qui peuvent s’estimer heureux de pouvoir s’offrir désormais une baguette de pain chaque jour, ou presque, grâce à François Hollande ! Niveau mépris on n’a jamais fait mieux.



    Faisons le calcul...

    Pour 0,75€ économisé par heure, soit 26,25 € pour une semaine de 35hs, ce qui est rarement le cas pour ce type d'emploi, cela fait un gain en fin de mois d'environ 118 € brut... Donc une partie partira aux impôts...



    Sur une base de contrats de 35hs/semaine, combien faut-il de contrats sur lesquels on économise 0,75€/heure pour créer un nouvel emploi à domicile ? Sans doute une bonne quinzaine... Triste réalité !



    S’il est une autre boulette impardonnable commise par cette majorité depuis son arrivée aux affaires en mai 2012, c’est la fiscalisation des heures supplémentaires qui a considérablement amputé le pouvoir d’achat des français, toutes professions et tous secteurs d’activités confondus.



    A titre personnel, je suis favorable à un retour à la défiscalisation des heures supplémentaires, dont on nous avait promis que la fiscalisation allait créer de l’emploi… Finalement la tendance de la courbe du chômage de ces 24 derniers mois a démontré tout naturellement que les incantations de François Hollande en la matière ne dépasseraient jamais le stade de la prophétie…



    Si le Président de la République rechigne à les défiscaliser parce que cela entraînerait un manque à gagner pour l’Etat, je l’invite à revenir sur le jour de carence dans la fonction publique, qu’il a honteusement supprimé, creusant encore un peu plus les inégalités entre les salariés français !



    C’est à tout le monde de mettre la main à la poche et pas uniquement aux catégories de populations qui ne voteraient pas pour lui.

  • HERRIN
    HERRIN     

    Il faut quand se rappeler n’en déplaise à certains esprits fâcheux , que FH avait scindé son quinquennat en 2 temps. Le premier temps dans la droite ligne du GVT précédent consacré aux efforts un deuxième temps consacré à la redistribution.
    Nous entrons dans le deuxième temps prématurément , notamment en regard du résultat des élections successives .

  • elminster
    elminster     

    Des annonces de baisse une fois qu'ils les ont bien augmenté, et faut qu'on dise merci en + ? Ou c'est juste pour anticiper la poutre qu'on va se prendre en impôts locaux d'ici la fin d'année ?

  • ANSALDO
    ANSALDO     

    Baisse d’impôts sur les Classes Moyennes c’est une très bonne chose. J’attends et Hâte de voir. Ici c’est l’asphyxie….

  • Rejane Vauvert
    Rejane Vauvert     

    les retraités créve la dalle mes ils vote attention à vous au prochaine élections deux défaite déjà augmenter notre retraite on survit on à travailler merci !

  • danytou
    danytou     

    Il annonce ! Comme d'habitude ...et il compte sur les vacances d'été pour apaiser le malaise : il rêve !

  • Al Nazrani
    Al Nazrani     

    M. VALLS "annonce"... Encore un "effet d'annonce" ???

  • seg1000
    seg1000     

    euh... j'ai écrit trop vite... la dette de 50 milliards à laquelle va s'ajouter celle de RFF de 11 Milliards...

Lire la suite des opinions (14)

Votre réponse
Postez un commentaire