En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Manuel Valls a également affirmé croire "à toutes les entreprises".
 

En visite au siège de l'assureur Axa, le Premier ministre a affirmé qu'il est temps de "la mobilisation" pour encourager "cet outil formidable pour l'insertion professionnelle". Il a rappelé que ce sujet sera abordé lors de la conférence sociale des 7 et 8 juillet prochains.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • tmjrc2011
    tmjrc2011     

    Avec 2 fois moins de jeunes, le chomage serait plus bas et les classes moins surchargées. Rèsultat: les parents doivent nourrir leur enfants adultes. Et tout cela pour maintenir un système communiste jamais dèbatu, mais qui va s'auto dètruire avec la mondialisation qui a profité pleinement des système par capitalisation. En voulant maintenir ce système où la statistique sert à planifier, et non la rèalité du monde, nos entreprises surtaxées ont quitté le territoire, fait perdre des millions d'emplois qualifiés en particulier en industrie et l'artisanat. Seuls les grandes ècoles et les corps d'Etats produisent encore de très bon techniciens. Les fillières techniques entre les etablissement publics privés et le pretronage font ridicules avec nos voisins. Les 2 entreprises mondialistes qui on ruiné soit des petites gens et dètruit des emplois, car les patrons se font des supersalaires en millions d'Euros sur le dos de petits salaires travaillant sur la peur d'ètre viré. On se demande si Valls ne fait pas la politique des grands patrons, car je suis assuré que ces 2 multinationales payent très peu de taxes à l'Etat au regard du marché français. Ce pays est gèrè avec la panique et le maintient des dogmatismes que Bruxelles et nos voisins vont certainement lourdement insistés pour forcer Hollande de les illiminer. Sinon demain les fonctionnaires européens reprennent le bèbè, et adieu pour l'honneur de la France....( c'est inscrit dans le traité en vigueur...)

  • Max Tusalem
    Max Tusalem     

    La roue tourne ! Mon père, ancien maitre d'apprentissage doit bien se marrer, là ou il est !
    Je me souviens du jeune prof de techno, qui lui affirmait, il y a une trentaine d'années, que lui et ses semblables, c'était fini, l'exploitation des apprentis. Maintenant, l'éducation Nationale allait former les jeunes dans des collèges techniques, oui Monsieur, on allait voir ce qu'on allait voir. On a vu, aucun des ex apprentis de ma famille n' a jamais connu le chômage, ils étaient tous là lors des obsèques de mes parents. Ils sont toujours mes amis.

Votre réponse
Postez un commentaire