En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
400 000 recrutements abandonnés… faute de candidats
 

Selon une récente étude, plus de 400 000 recrutements seraient abandonnés chaque année, faute de candidats. Il s’agit de métiers qualifiés, mais qui jouissent souvent d’une mauvaise image et pour lesquels les formations sont insuffisantes.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

19 opinions
  • limac
    limac     

    hé oui ,en plus avec le rsa aux moins de vingt cinq ans et l'argent de la formation professionnelle mal employée on est pas sorti de l'auberge.

  • naudin 33
    naudin 33     

    on paye les errances et les erreurs commises par le jack Lang des années 80, qui était alors ministre de l'éducation nationale et qui avait fait prévaloir le BAC a tous prix pour tous le monde et surtout pour les classe les moins privilégiées. Louable comme intention sauf que on ne fait pas les 24 heures du MANS avec une 2 cv. Un manuel est et restera un manuel et le fait de l'envoyer sur les bans de FACS ne changera rien a l'affaire qu'il soit riche ou pauvre. Moralité on a des bacheliers partout qui crèvent de faim et on manque de plombiers qui gagneraient très bien leurs vies.

  • Demoulinsart
    Demoulinsart     

    Il faut savoir que même dans le Maghreb les grands travaux -pénibles- sont pris par des chinois !...On n'est pas sorti de l'auberge !

  • jannotdelabas
    jannotdelabas     

    Les 400 000 emplois abandonnés faute de candidats c'est un faux problème.

    1) Ces emplois là, sont dur physiquement pour avoir un salaire de misère.

    2) Les entreprises veulent des archis diplômés pour des professions qui nécessite une simple formation.

  • Marie du 65
    Marie du 65     

    Ceux qui stigmatisent les chômeurs et les précaires, se sont des fascistes. Ce sont des répandeurs de rumeurs, ceux là même qui font lyncher et brûler vif des innoncents à Madagascar!! C'est cette sale et inutile engance d'individus dont il faut se débarrasser

  • Marie du 65
    Marie du 65     

    Les français préfèrent se distraire, acheter des nouvelles technologies de téléphonie et de "communication", partir en vacances, se quereller sur des opinions politiques, faire grève, mais surtout pas travailler plus de 35 heures et pas faire n'importe quoi. Le français râle contre les émigrés, mais il fait tout pour les attirer et les retenir sur notre sol. Nous vivons vraiment dans un pays plein de paradoxes!! Croyez moi, la belle vie ne va plus continuer comme ça longtemps.

  • 2017 tout commence aujourdhui
    2017 tout commence aujourdhui     

    @ chabijm
    Le jour où il n'y aura plus d'argent pour payer les chômeurs, on va voir si vous n'allez pas faire les km pour aller travailler moi, j'en ai plein le cul de payer des gens qui attende que le cas croute tombe du ciel moi, j'ai fait 1 200 km pour avoir du travail et ma famille est venue me rejoindre 4 mois plus tard aller sa suffi les excuses

  • chabijm
    chabijm     

    Je suis au chomage!!
    2 offres m'interessait , loin de chez moi (entre 400 et 500 km) et bien je n'ai meme pas répondu à ces annonces (elles y sont toujours)
    Tout ces beau donneurs de leçons du genre chomeurs = assistes me donneront bien quelques subsides pour aller travailler loin de chez moi
    1. je fais comment pour payer 2 logements car ma fille ne va pas quitter l'annee en cours et ce n'est pas les aides de pole-emploi qui vont changer quelque chose
    2 le demenagement : cela coute tres cher (meme par ces propres moyens) et je n'ai pas l'argent
    et pour finir Ceux qui comme BJP34 parle de " l'obligation d'accepter les emplois vacants même si ceux-ci ne correspondent pas à leur qualification" ils me font bien rigoler!!
    Essayer de postuler à une offre qui ne correspond pas à vos qualifications pour voir. Soit Pole-emploi vous dit que vous n'avez pas les quelifs pour ce metier soit l'entrprise vous dit que vous n'avez ce qu'il faut (quand elle vous repond)donc dans les 2 cas Vous n'avez pas le travail donc que ces gens arretes de propager de fausses idees et raconter des betises

  • BJP034
    BJP034     

    Conformément à de nombreuses opinions sur ce sujet, il est indispensable et urgent de durcir les conditions des attributions d'allocationS de chômage. Les relances nécessaires de l'ANPE pour que les chômeurs fassent valoir leurs "droits" le prouvent (c'est quand même le comble...)
    Les chômeurs ont des droits certes mais ils devraient avoir plus de devoirs et en particulier l'obligation d'accepter les emplois vacants même si ceux-ci ne correspondent pas à leur qualification et/ou à leurs rétributions qu'ils avaient dans leur ancien métier (quand ils en avaient un). Il est anormal et scandaleux de pouvoir vivre (souvent) tranquillement au crochet de la société sans faire aucun effort. Le problème est, qu'en France, il est beaucoup plus intéressant d'être chômeur qu'accepter des emplois précaires ou intérimaires (périodes de carence obligent). Connaissant, notamment, un peu le monde paysan bon nombre d'agriculteurs, d'éleveurs de viticulteurs et d'arboriculteurs ne trouvent pas de main d'oeuvre Française(à des salaires pourtant corrects et avec des contrats en bonne et due forme). Ceux-ci sont obligés de faire appel à de la main d'oeuvre des pays de l'Est, Espagnole et Portugaise. Ces situations sont légions et totalement inacceptables. Vivement que des politiques qui ont des C..... prennent les décisions qui s'imposent (surtout par les temps qui courent) sans se préoccuper de leurs avenirs personnels.

  • akita44
    akita44     

    Ce que vous raconter est faux sur la fameuse raison des délocalisations cela ne vient pas du fait qu'ils ne trouvent pas assez de mains d'oeuvre mais le faite que la main d'oeuvre en France est trop cher et donc, pas assez compétitive par rapport aux concurents direct des autres pays.

Lire la suite des opinions (19)

Votre réponse
Postez un commentaire