En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Dans son projet de budget pour 2016, Barack Obama veut taxer les profits des sociétés américaines à l'étranger. Un coup dur pour les rois de l'optimisation fiscale que sont Google, et Apple.
 

Entre Google et Apple, c’est un combat de mastodontes. En 2014, le groupe de Mountain View a réalisé un chiffre d’affaires de 66 milliards de dollars et un bénéfice de 14.4 milliards. Sans compter les 47,4 milliards mis à l'abri aux Bermudes.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • davidabell
    davidabell     

    Comme il est fatiguant de lire les attaques répétées du Président Obama: Si vous ne taxez pas ceux que je veux taxer, vous êtes contres les petits enfants et les fleurs, si vous ne me laissez pas dépenser plus, vous êtes pour le terrorisme...

    Le débat politique aux Etats-Unis est à un niveau déprimant en grande partie du fait de la diabolisation systématique de tous ceux qui osent ne pas être d'accord avec le Président Jesaistout.

    Les journalistes français semblent aussi ne pas se rendre comte que du fait de son incapacité à forger des majorités contenant des Républicains (très difficile quand il les diabolise a tout bout de champ), ses priorités n'ont aucune chance de passer.

  • cdnrbt
    cdnrbt     

    Ha mais comment voler ce trésor de guerre, pensent les Eurotechnocrates qui gouvernent cette dictature ?

Votre réponse
Postez un commentaire